Menu

​ Khalid Ait Al-Taleb succède à Nabila Rmili à la Santé !


« Conformément aux dispositions du chapitre 47 de la Constitution, et sur proposition du Chef du Gouvernement, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, le jeudi 14 octobre 2021, a nommé Khalid Ait Taleb comme Ministre de la Santé et de la Protection sociale, succédant à Nabila Rmili ».



C’est ce qui ressort du communiqué officiel du ministère de la maison royale du protocole et de la chancellerie, daté du jeudi 14 octobre. Cette nomination surprise, intervient d’après le même document, « conformément aux exigences constitutionnelles, et sur la base de la demande soumise par le Premier Ministre, à la haute considération de Sa Majesté le Roi, de relever de ses fonctions gouvernementales Mme Rmili, qui a déposé une requête pour se consacrer pleinement à ses fonctions de Maire de Casablanca ».

Cette requête est argumentée, selon Mme Rmili, par le fait de « s'être rendu compte de l'ampleur du travail et du temps que cela exige d'elle, dans cette fonction représentative en termes de présence et de suivi quotidien du fonctionnement et des grands chantiers ouverts dans cette grande ville », ce qui affectera, toujours de la même source, « les multiples engagements et le la supervision au quotidien requis par le secteur de la santé, surtout dans le contexte de la pandémie ».

Le communiqué officiel annonce donc que « Sa Majesté le Roi, que Dieu le protège, a approuvé la proposition du Premier Ministre de nommer M. Ait Taleb, pour poursuivre les chantiers ouverts et les défis urgents du secteur de la santé, au premier rang desquels figure la continuation de la gestion de l'aspect médical de l'épidémie de Covid-19, et le bon déroulement de la campagne nationale de vaccination. », marquant ainsi une première sur la scène politique marocaine depuis l’indépendance.

Tout en respectant les dispositions constitutionnelles, cette décision va  certainement  devenir un sujet à débats et analyses dans toutes ses dimensions. L’argumentaire se défend bien mais le cas de cumul de fonction n’est pas exceptionnel au sein de ce gouvernement nommé par SM le Roi suite aux élections du 8 septembre.
 

Jeudi 14 Octobre 2021


Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG