​Le Collectif pour la démocratie et les libertés appelle la France à reconnaître la marocanité du Sahara


​Le Collectif pour la démocratie et les libertés, dirigé par Noureddine Ayouch, a appelé la France, qui assure la présidence tournante de l'Union européenne, à persuader les pays de ce bloc régional de reconnaître le Sahara marocain, à l'instar de la déclaration américaine signée par l'ancien président Donald Atout.



Au début de ce mois, la France a assumé la présidence tournante de l'Union européenne pour une durée de six mois, avec un programme ambitieux pour une Europe "forte" et "souveraine", qui pourrait être affectée par la flambée de nouvelles infections à " Covid-19" et les élections présidentielles d'avril, où Emmanuel Macron a promis de faire de nouveaux choix politiques dans cet Etat.

Dans une correspondance avec le président français Emmanuel Macron, le Groupe Démocratie et Libertés a mis en garde contre l'exacerbation des "agressions verbales" de l'Algérie ces derniers mois, soulignant que "de nombreuses guerres militaires dans le monde sont lancées avec ces déclarations provocatrices non désirées".

La correspondance a souligné que "tout ce qui se passe en Afrique du Nord affecte directement l'Union européenne, car la guerre entraînera le déplacement massif de citoyens vers la rive nord, ce qui entraînera d'énormes problèmes politiques, économiques et humanitaires". problèmes sur les deux rives de la Méditerranée.
 
Dans une précédente déclaration médiatique, le président français avait annoncé son intention de conclure un nouvel accord politique entre l'Europe et l'Afrique afin d'empêcher les flux migratoires vers le "vieux continent", lorsque Paris assumera la présidence de l'Union européenne, estimant que "Paris attachent une grande importance à la question de la migration en raison des problèmes d'intégration existants." .
 
Le document ajoute que "la reconnaissance européenne du Sahara marocain est devenue un enjeu nécessaire dans la situation actuelle, afin de désamorcer le conflit dont les répercussions pourraient déstabiliser l'Union du Maghreb, ainsi que l'Union européenne", soulignant l'importance de "la reconnaissance dans le contexte de l'amélioration des opportunités de développement social et économique dans la région.
 
La même source a exprimé sa « préoccupation » quant aux conditions des Marocains sahraouis détenus dans les camps de Tindouf, qu'il a exprimée en disant : « Il y a des Marocains qui sont détenus dans les camps de Tindouf depuis plus de quatre décennies, sans aucun respect pour la règles du droit international, compte tenu de leur traitement inhumain contraire aux conventions internationales » .
 
La correspondance appelé le président de la République française, à cet égard, à persuader les pays de l'Union européenne de reconnaître le Sahara marocain, "compte tenu du grand impact positif que cette décision politique aura au niveau de l'augmentation du taux de paix au Maghreb ».





Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur
Mercredi 19 Janvier 2022

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2022 - 14:55 Qatar 2022 : Et si on parlait football..!

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.