Menu

Alger préfère des armes aux vaccins §




Algérie, les armes d’abord, le vaccin après ! Dans un récent rapport, la Banque mondiale a recommandé aux pays d’investir davantage dans les services sociaux, en particulier dans la santé et dans le soutien des populations vulnérables, afin de lutter contre les répercussions de la crise du Covid-19.

Si plusieurs pays, dont le Maroc, ont entamé des réformes profondes et des mesures de soutien, l’Algérie semble avoir d’autres priorités.

Dans son dernier rapport sur les dépenses militaires mondiales en 2020, l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), classe l’Algérie 24e mondial et premier en Afrique pour ses dépenses militaires qui ont dépassé les 9,7 milliards de dollars en 2020. Les achats de vaccins pour sauver le peuple algérien du Covid-19 ne semblent pas intéresser les généraux algériens.

Le pays n’a acquis que 280.000 doses de vaccins, lui permettant de vacciner 0,6% de sa population, alors que les Marocains vaccinés frôlent aujourd’hui les 5 millions.

Source : Alalam



La rédaction


Rédigé par La rédaction le Samedi 1 Mai 2021

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Mai 2021 - 14:35 News Covid



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté