Menu

L'émission "Entre nous, on se dit tout"




Sujet: Piratage ? Vol de données ? Hacking ? Pinching ? L’avènement de la 5G ?  Où en est le Maroc par rapport à sa sécurité informatique ? 

Nous recevons dans le cadre de notre émission "Entre nous",  Nawfal MAkdad, consultant senior de 31 ans , ingénieur en cybersécurité, pour nous dire où est le Maroc par rapport à sa sécurité informatique. 

​(Fichier MP3 en bas de page) 


Édito: 
 
Un monde qui nous prend de court, qui avance à pas de géants, un monde qui n’attend pas, obsédé par le futur, parfois, au détriment du présent, jusqu’à lui causer de l’embarras, des soucis pince-sans-rire. Le monde de l’informatique, du digital, bref, un monde à la consonance technique, argotique, mais qu’on ne peut que composer avec, et ses dérivatives, parfois ses dérives.

Si l’informatique permet un monde à portée de main, un monde d’accès facile, un monde miniature, dépliable à l’infini, il faut reconnaitre, à moins que l’on soit un hurluberlu,  qu’il a tout aussi bien ses tares, ses failles, et c’est à prendre ou à laisser.

Des failles notamment sécuritaires, et c’est notre sujet d’aujourd’hui. Suffit-il de rendre présent de par notre esprit le nombre de fois où nous est venu à l’oreille sous des nomenclatures endiablées, telles que «  Piratage » , « Hacking » , « Pinching », et d’autres, et qui traduisent pour les profanes que nous sommes, une faille informatique qui a profité à la curiosité malsaine, mal placée d’une partie au détriment de l’autre.

Rajoutons une couche et parlons du vol des données qui fit ravage sous d’autres cieux, les États-Unis qui accusèrent la Chine de par le biais de leur équipementier qu’on passe, ici, sous silence de procéder à de telles intrusions. De ces écoutes téléphoniques de personnalités haut placées sur l’échelon internationale, à la tête de pays aussi gros que l’Allemagne, ou la France.

De ces pirates, de ces cybercriminels, pour rester fidèle au qualificatif, qui se sont aventurés jusqu’aux portes immaculés de la maison blanche, ou du FBI, de la Nasa. Puis on peut par un effort minime, celui de notre mémoire sélectif, rendre actuel tous ces films, ou séries qui retravaillent ce phénomène, jusqu’à l'enjoliver, le rendre appétant, secouer avec, notre quotidien parfois morne et peu inquiet.

Le Maroc, par ricochet, ne peut se soustraire à cette donne mondiale, à ces intrusions informatiques, qui ont nombre de fois, porté un coup fort à quelques banques, à quelques institutions. Oui le Maroc ne fait pas exception, se doit comme les pays voisins composer avec une réalité partie prenante de son quotidien.



D’abord c’est quoi la sécurité informatique, un terme peut-être galvaudé, mal acquis, dit à la va-vite, arrêtons-nous-y un moment ? et pour dire simple, le Maroc est-il doté de mesures, de moyens, de capital humain nécessaire pour faire face à ce fléau ? 
 
Y a-t-il une conscience suffisante par rapport à ce fléau qui frappe sans prévenir au niveau de nos institutions, de nos entreprises, de nos responsables ?  Comptons-nous sur le seul aspect juridique, qui au lieu de prévenir avant de punir, se contenterait de dire le fameux « Touchez-y, puis vous verrez bien » ?
 
Puis, si le mal est fait, quelles sont les procédures, pour neutraliser un individu qui aurait commis l’infâme ? Aussi avec l’avènement de la 5G, serait-on plus vulnérable, plus susceptibles de multiplier de ces menaces informatiques, de ces failles, qui, des fois peuvent concerner des dossiers sensibles, étatiques et autres ?

Souvenez-vous de cette affaire de courrier de Madame Clinton ? De wikileaks, puisque nous avons évoqué en haut  le pays de l’oncle Sam ? Puis que fait le Maroc, en clair, pour parer à cela ? Y-a-t-il préparation ? Y-a-t-il un intérêt particulier pour ce sujet ?

Pour clore, le domaine de la sécurité informatique est-il alléchant ? engrange-t-il  grand monde ? Nos étudiants s’y intéressent-ils ? puis pour ce qui est de l’évolution de carrière d’un jeune ingénieur en la matière, est-il bien servi, est-il limité ? choisit-il d’aller ailleurs ? 

Hicham Aboumerrouane


 
entre_nous_securite_info.mp3 entre nous sécurité info.mp3  (47.64 Mo)






Rédigé par le Samedi 2 Janvier 2021
Hicham Aboumerrouane
Hicham Aboumerrouane est un jeune journaliste et écrivain marocain. En savoir plus sur cet auteur


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site