Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search







Le gouvernement œuvre à accélérer l’approvisionnement en énergie compétitive


S’exprimant à l’ouverture de la 15ème conférence de l’énergie organisée sous le thème « Transition énergétique: bilan d’étape et perspectives 2035 », Mme Benali, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable a fait savoir que le gouvernement dispose d’une stratégie visant à élever la sécurité énergétique du Royaume à un niveau stratégique, tel qu’il a été recommandé dans le Nouveau modèle de développement (NMD).



 
A cet égard, elle a relevé que l’exécutif déploie des efforts inlassables pour s’approvisionner en énergie bas carbone, pour les secteurs des services et de l’industrie, notant, en revanche, qu’un pays importateur d’énergie comme le Maroc « subit les effets de la turbulence des prix de l’énergie vu le contexte géopolitique mondial ».

De même, la ministre a assuré que la sécurité énergétique et le développement durable constituent les fondements de base de la politique énergétique nationale, se basant sur trois piliers, à savoir la durabilité, la flexibilité, et la compétitivité.

« Le Maroc se positionne aujourd’hui comme leader régional en matière d’énergies renouvelables à travers ses divers projets dans ce domaine », a-t-elle dit, appelant dans ce sens à accélérer davantage les investissements dans les technologies de transition énergétique au regard de son rôle dans la création de postes d’emplois et l’économie de la consommation d’énergie.

Pour sa part, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a indiqué que l’industrie marocaine a réalisé des avancées importantes, notamment le secteur automobile, le premier secteur industriel exportateur du pays.

M. Mezzour, a également affirmé que l’industrie représente une partie importante de la consommation énergétique totale, notant que le Maroc a lancé depuis plusieurs années une série de programmes de développement durable dans le but d’optimiser davantage ses ressources énergétiques, à travers une stratégie d’efficacité énergétique ambitieuse dans les différents secteurs productifs.

Dans ce sens, M. Mezzour a mis en avant le potentiel indéniable du secteur énergétique au Maroc permettant aux industriels de réduire leurs coûts, surtout dans ce contexte marqué par une grande volatilité des prix de l’énergie.

De son côté, le ministre émirati de l’Industrie et des technologies avancées, Sultan bin Ahmed Al Jaber, a indiqué que cette conférence intervient dans une conjoncture extrêmement importante, où le marché de l’énergie connait des fluctuations inédites.

« Face au contexte géopolitique mondial, l’offre en énergie a remarquablement baissé, d’où la nécessité de mettre en place plus d’investissements qui s’inscrivent dans le long terme pour atteindre les niveaux d’avant-crise du Covid-19 », a-t-il ajouté, soulignant que les efforts menés par le Royaume en matière de diversification des ressources d’énergie l’érigent comme exemple dans la région.

Organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI par la Fédération de l’énergie avec l’appui du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable, la 15e conférence de l’énergie rassemble une pléiade de personnalités institutionnelles marocaines et étrangères réunies pour dresser le bilan d’étape et surtout parler des perspectives d’avenir d’un secteur hautement stratégique.
Source: MAP


 
Lundi 14 Mars 2022


Brèves Conso & Environnement



Magazine créé avec Madmagz.