Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








​NFTs, are they about ego or art?


NFT stands for non-fungible token. Non-fungible means nonreplaceable, therefore whatever token you're holding is quite literally one of a kind. In simpler words, it's basically a digital piece that you can have ownership over through blockchain.



Par Sofyan Siry

​NFTs, are they about ego or art?
NFT stands for non-fungible token. Non-fungible means nonreplaceable, therefore whatever token you're holding is quite literally one of a kind. In simpler words, it's basically a digital piece that you can have ownership over through blockchain. It'll still be available for the public to view it, but you'll be its owner. Basically owning an NFT is like owning a talking dog or a flying car, everyone gets to pet your dog and fly your car, but you'll be the one with the paperwork proving that they're yours. 

NFT technology was around since 2014, but it only saw the great light of fame and money till the last year of 2021. Where a single tweet, Jack Dorsey's first tweet ever was sold for about 2.9 million dollars. After that, it has been a surge in NFT creation and dealing. Collections started being made and sold to the highest bidder, numbers so big that they may make or break your bank account. 

The bored ape yacht club is one of the most famous and prestigious NFT collections in the world. People like Jimmy Fallon, Steph Curry, Paris Hilton, Eminem, and Neymar Jr all own a token produced by this club. After purchasing a bored ape NFT, you get a discord server link with every bored ape holder. So for the average price of $200,000, you yourself can be in a discord server with Eminem and Steph Curry.

In the beginning, the general Idea about NFTs was that they're about art, about people owning a piece of digital art. But with time you can see that it's more about ego than art, about ownership and pride. However, if you look deeper, you'll find out that NFTs are pure business. Let's take the boring ape yacht club, for example, holders of its tokens all have access to one discord server where they get to chat with each other. Each one of the people on that server is worth at least 1 million dollars and is willing to throw about $300,000 just to have access to that server with others just like him. Therefore NFTs are not about art, they might be about ego, but they're definitely about access and business.

Gary Vee, the guy with the beenie who used to work at a Vinyard and now is an author, speaker, and internet personality are one of the biggest supporters of NFTs. For anyone who is interested in getting involved with tokens, I recommend his videos, his work, and his knowledge. 50 hours of homework, from YouTube, Twitter, and Discord. That's what Gary recommends. Do 50 hours of homework before even considering buying an NFT.

Nothing in this world is flawless, and neither are NFTs. Their carbon footprint is a bit heavy on mother earth because every type of crypto transaction requires massive amounts of energy due to the high-end computers required to sell, trade, and store cryptocurrency. It has been reported that the power necessary to make all these transactions, is enough to power a small country like Nigeria for a whole year. This power consumption can be translated into carbon emissions since most of the electricity used is coming from fossil fuels and not renewable energy sources. Because of this, some artists like Joanie Lemercier, stopped dealing with NFTs after he realized that the sale of six of his pieces would consume enough energy to power his whole studio for 2 years, in just 10 seconds.

And now I leave you to ponder the questions, are NFTs the future of art? Or are they just a passing craze? Are they the evolution of art? Or the finale blade in mother earth's back?

Les NFT, une question d'ego ou d'art ?

NFT est l'abréviation de non-fongible token. Non fongible signifie non remplaçable. Par conséquent, le jeton que vous détenez est littéralement unique en son genre. En d'autres termes, il s'agit d'une pièce numérique dont vous pouvez être propriétaire grâce à la blockchain. Le public pourra toujours la consulter, mais vous en serez le propriétaire. En fait, posséder un NFT, c'est comme posséder un chien parlant ou une voiture volante : tout le monde pourra caresser votre chien et piloter votre voiture, mais c'est vous qui aurez les documents prouvant qu'ils vous appartiennent. 

La technologie NFT existe depuis 2014, mais elle n'a connu la gloire et l'argent que l'année dernière, en 2021. Où un seul tweet, le tout premier tweet de Jack Dorsey a été vendu pour environ 2,9 millions de dollars. Après cela, la création et la vente de NFT ont connu une véritable explosion. Des collections ont commencé à être constituées et vendues au plus offrant, des chiffres si importants qu'ils peuvent faire ou défaire votre compte en banque. 

The bored ape yacht club est l'une des collections de NFT les plus célèbres et les plus prestigieuses au monde. Des gens comme Jimmy Fallon, Steph Curry, Paris Hilton, Eminem et Neymar Jr possèdent tous un jeton produit par ce club. Après avoir acheté un NFT bored ape, vous obtenez un lien vers un serveur discord avec chaque détenteur de bored ape. Ainsi, pour le prix moyen de 200 000 dollars, vous pouvez vous-même être dans un serveur discord avec Eminem et Steph Curry.

Au début, l'idée générale sur les NFT était qu'il s'agissait d'art, de personnes possédant une œuvre d'art numérique. Mais avec le temps, vous pouvez voir qu'il s'agit plus d'ego que d'art, de propriété et de fierté. Cependant, si vous regardez plus en profondeur, vous découvrirez que les NFTs sont du pur business. Prenons l'exemple du Boring Ape Yacht Club, dont les détenteurs de jetons ont tous accès à un serveur discord où ils peuvent discuter entre eux. Chacune des personnes présentes sur ce serveur vaut au moins 1 million de dollars et est prête à jeter environ 300 000 dollars juste pour avoir accès à ce serveur avec d'autres personnes comme elle. Par conséquent, les NFT n'ont rien à voir avec l'art, ils peuvent être une question d'ego, mais ils sont définitivement une question d'accès et de business.

Gary Vee, le type au bonnet d'âne qui travaillait dans un vignoble et qui est maintenant auteur, conférencier et personnalité Internet, est l'un des plus grands partisans des NFT. Pour tous ceux qui souhaitent s'impliquer dans les jetons, je recommande ses vidéos, son travail et ses connaissances. 50 heures de devoirs, à partir de YouTube, Twitter, et Discord. C'est ce que recommande Gary. Faites 50 heures de recherches avant même d'envisager d'acheter un NFT.

Rien dans ce monde n'est sans défaut, et les NFT non plus. Leur empreinte carbone est un peu lourde pour notre planète, car chaque type de transaction de crypto-monnaie nécessite des quantités massives d'énergie en raison des ordinateurs haut de gamme nécessaires pour vendre, échanger et stocker les crypto-monnaies. Il a été signalé que l'énergie nécessaire pour effectuer toutes ces transactions suffit à alimenter un petit pays comme le Nigeria pendant une année entière. Cette consommation d'énergie peut se traduire par des émissions de carbone puisque la plupart de l'électricité utilisée provient de combustibles fossiles et non de sources d'énergie renouvelables. C'est pourquoi certains artistes, comme Joanie Lemercier, ont cessé de traiter avec les NFT après avoir réalisé que la vente de six de ses œuvres consommait suffisamment d'énergie pour alimenter tout son atelier pendant deux ans, en seulement 10 secondes.

Et maintenant, je vous laisse réfléchir à ces questions : les NFT sont-ils l'avenir de l'art ? Ou ne sont-elles qu'un engouement passager ? Sont-elles l'évolution de l'art ? Ou la lame finale dans le dos de la Terre Mère ?

Traduit par la rédaction de L'ODJ /Salma Chaoui



Lundi 28 Février 2022


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Juin 2022 - 13:01 Le "Nouveau monde"

Samedi 18 Juin 2022 - 01:13 I am her

Coup de cœur | Chroniqueurs invités



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.