Menu

​Un plan d’électrification extrême pour Lamborghini


La marque italienne a déclaré qu’il y aura un changement radical dans sa motorisation. Une transition rythmée du thermique à l’électrique caractérisée par trois phases progressive d’ici 2030. L’italienne réussira t’elle à cartonner face à une concurrence accrue



Face à un changement inévitable du marché de l’automobile où tous les constructeurs doivent s’y adapter. Lamborghini a mis en œuvre sa stratégie d’électrification à travers trois phases courantes pour améliorer ses produits et ses infrastructures.

La marque au taureau qui adopte toujours des V8, V10 et des V12 vont connaitre une véritable métamorphose, la première partie de ce changement c’est de mettre fin au moteur à combustion. Une décision qui va susciter une réaction négative de la part des amateurs de la marque italienne.

Lamborghini rend hommage à son moteur thermique
 
Durant ces deux prochaines années le constructeur italien planifie  la sortie de plusieurs modèles thermiques à fin de rendre hommage à son histoire. C’est le cas du moteur atmosphérique et turbocompressé qui seront mises à l’honneur. Le lancement de l’URUS a permis à la marque de s’imposer dans le secteur des SUV de haut de gamme. Ce bolide avec un moteur à essence verra le jour en deux derniers modèles à V12 atmosphérique, une célébration qui sera caractérisé par des versions limités.

L’hybride, deuxième phase du plan d’électrification

En 2019 l’italienne s’est lancée dans l’hybride, la Sian FKP 37 première Lamborghini équipée d’un système hybride. Selon Stephan Winkelmann, PDG de Lamborghini l’hybride sera dominant à partir de 2023 tout en conservant le caractère et l’expérience de la conduite de ses modèles précédents. D’après le PDG, Lamborghini investira  plus de 1,5 milliard d’euros dans la recherche technologique et pour l’adaptation de son infrastructure. L’objectif de cette expérience est de réduire au maximum l’émission du CO2.

100% électrique, troisième phase du plan

Lamborghini ne donne pas une date précise pour le modèle zéro émission. La marque prévoit la sortie d’un véhicule 100% électrique qu’après 2025. Cette version sera un quatrième modèle et non pas une version électrique d’un produit existant.

Un changement fondamental qui oblige les constructeurs à s’y adapter et une pression pour le Maroc à fin d’améliorer son infrastructure vue son ouverture au marché international 


l'odj avec automobile-propre





Mehdi bousellama, un jeune passionné par la communication et le journalisme En savoir plus sur cet auteur
Jeudi 3 Juin 2021



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site