BeachBot, un robot pour nettoyer les plages


Le Beach Bot est une invention qui pourrait contribuer à résoudre la deuxième pollution la plus importante sur les plages après les bouteilles en plastique, d’après la Commission européenne.



Les mégots de cigarettes sont les déchets les moins jetés à la poubelle
 
Chaque année, pas moins de 4,5 milliards de mégots sont retrouvés en pleine nature, alors que leur durée de décomposition peut aller jusqu'à 12 ans. Pour lutter contre ce fléau, des ingénieurs néerlandais, Edwin Bos et Martijn Lukaart, ont inventé le BeachBot, un robot autonome capable de ramasser des mégots par terre.

Visuellement, le robot semble tout droit sorti des usines de la Nasa pour explorer la planète Mars. Avec seulement 80 centimètres de large, BeachBot compte deux caméras lui octroyant une double vision avant et arrière. Pour ramasser les mégots, il utilise ses deux bras de préhension qu'il abaisse et pousse ensuite dans le sable. Les mégots sont, ensuite, jetés dans un conteneur interne. Actuellement, BeachBot peut fonctionner une heure en autonomie. Si le robot en est encore à son premier prototype, TechTics promet de futurs progrès.

BB utilise l'IA pour détecter les mégots

A l'aide des algorithmes d'intelligence artificielle et de détection d'images, le robot arrive à distinguer le mégot de cigarette des autres déchets présents sur la plage. L'équipe de TechTics a dû entrainer BB et son IA en utilisant des photos de mégots de cigarettes dans différents états. 

L'entreprise utilise l'application Microsoft Trove, qui fournit aux développeurs d'IA des photos partagées par des personnes. Jusqu'à présent, elle a collecté 200 photos, et prévoit d'en recueillir 2.000 afin que BeachBot puisse trouver la quasi-totalité des mégots. 

Une application communautaire 

Pour faciliter la tâche, ses créateurs ont développé une application communautaire en réalité augmentée où chaque utilisateur pourra aider le robot à reconnaître les déchets plus efficacement. C’est pour cette raison que BB utilise un réseau neuronal convolutif, un algorithme d’autoapprentissage.

Quand le robot tombe sur un objet, il détermine le niveau de certitude avec lequel il reconnaît cet objet. S’il identifie un mégot par exemple, il le ramassera. Par contre s'il trouve un déchet non reconnu, il enverra une photo de cet objet en ligne avec une balise GPS. Les utilisateurs de l’application pourront ensuite définir la nature de l’objet et ce que BeachBot doit en faire. 

LODJ avec Futurasciences

Vendredi 30 Juillet 2021




Rokia Dhibat
Jeune journaliste, lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur
Lu 168 fois

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Novembre 2022 - 20:00 La 5G autorisée sur les vols européens

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.