Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





Cantines scolaires : on exploite bien les parents d'élèves .


Pour les parents d'élèves , les ennuis de la rentrée scolaire ne se comptent pas et n'en finissent plus .



Cantines scolaires : on exploite bien les parents d'élèves .
Marchandisation 
 
Hormis les incertitudes du report de la rentrée scolaire et les aléas de la vaccination non-obligatoire qu'on impose aux enfants , le casse -tête des familles et le calvaire des parents est tout juste supportable surtout lorsqu'il faut ajouter à cela les soucis liés à la cantine scolaire . Depuis la mise en place , effectivement , de l'horaire continu dans les établissements scolaires et accessoirement dans les administrations il est malheureux de constater que beaucoup ne se sont pas organisés de la meilleure manière . 
Une manière qui aurait permis d'offrir un service de restauration adéquat aux élèves sans que cela ne se transforme en un vulgaire fonds de commerce et justement sans que les parents d'élèves n'aient le sentiment ou l'impression d'être exploités .
Dans les crèches et autres classes maternelles , dans les écoles privées on demande généralement de payer un supplément pour la personne qui doit s'occuper de faire manger les bambins .
Même chose pour les parents qui doivent être en retard une demi-heure pour chercher leurs enfants , on leur exige également de payer un supplément .
 
En général , les parents d'élèves subissent sans broncher mais beaucoup se demandent si leurs petits prennent vraiment leur repas . 
Dans le primaire également , dans certaines écoles privées la cantine n'est pas forcément obligatoire , mais là on interdit aux bambins de ramener leur repas histoire de forcer la main aux parents et  les obliger de passer à la caisse . 
Sinon , de manière générale très peu d'écoles sont dotées de véritables cantines servant des repas chauds . 
 
 
 

L'école qui triche !

La plupart distribuent des sandwichs , le plus souvent de dinde parce que c'est pas cher , une simple tranche de pizza ou de la viande hachée et d'autres ramènent de chez un prestataire soit des sandwichs , soit un repas froid . 
Cela a été le cas depuis le début de la crise sanitaire et l'on se demande comment les écoles privées ont pu jouer de la sorte avec la santé des enfants vu le risque sanitaire omniprésent ! ?
Mais , il faut dire que comme le ministère de tutelle n'est pas en mesure de faire le ménage comme il n'a pas su mettre un terme aux abus des écoles privées , il demeure du devoir des associations de parents d'élèves d'entrer en jeu .
Sauf que vu le risque sanitaire , depuis deux ans il n'était plus permis de mettre les pieds à l'intérieur des établissements d'enseignement .
Dans certaines écoles relevant de la mission française , beaucoup de parents d'élèves avaient exprimé leur mécontentement  par rapport à la qualité des repas vu l'insatisfaction de leurs enfants , mais voilà que ces dernières récidivent en imposant la cantine et en interdisant les repas ramenès par les bambins . 
Il faut dire qu'à Rabat , depuis quelques années un prestataire qui livre des repas à certaines administrations est aussi en charge de la restauration dans une vingtaine d'écoles privées ,et peut-  être même plus ! 
 
Si un prestataire réussit à avoir plusieurs marchés dans de trop nombreuses écoles , cela ne veut absolument pas dire que ses repas sont irréprochables , mais plutôt que c'est une entreprise qui a beaucoup de relations pour être introduite et imposée !

Cantines scolaires : on exploite bien les parents d'élèves .
La loi du profit 
 
Il n'est absolument pas question que les parents d'élèves passent sous silence l'insatisfaction de leurs enfants et encore moins que les écoles leur imposent quoi que ce soit ! 
Voilà où on en est aujourd'hui , à dix jours de la rentrée scolaire au lieu de parler de la qualité de l'enseignement et de l'instruction , on est en train de parler de la qualité des repas servis dans les  cantines scolaires !
En conclusion , si les parents d'élèves doivent payer la cantine , il importe que les écoles fassent les choses dans les règles au lieu de bricoler en cédant le filon à un prestataire qui ne sert que ses propres intérêts . 
Certaines familles ont trois ou quatre enfants à l'école , alors de grâce cessez d'exploiter les enfants et leurs parents.
Ce qui est écoeurant et inadmissible ; c'est la marchandisation rampante de l'enseignement privé vu le caractère mercantile de tout ce qui va avec où seule règne la loi du profit !
Sinon comment faire confiance à une école qui triche sur les repas d'innocents enfants et qui pourrait tricher également sur les cours !
Hafid Fassi Fihri





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 17 Septembre 2021