Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Cher Ami Algérien…




Par Aziz Boucetta

cher_ami_algerien_break_time1629977689.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (1.34 Mo)

L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc. Les relations sont très tendues et la décision était donc attendue, surtout depuis la nomination de Ramtane Laamamra à la tête de la diplomatie algérienne. Connaissant le pouvoir algérien, le retour de cet homme aux Affaires étrangères n’avait qu’un seul objectif, en découdre avec le Maroc.


Cher Ami Algérien,


En toute gentillesse et sans animosité aucune, quand donc comprendras-tu enfin que ces gens qui te gouvernent te mènent droit au mur et que, avec la Corée du Nord, ton gouvernement est le seul au monde à continuer de fonctionner avec cette mentalité de guerre froide qui ne cache même plus la mentalité d’assiégé de tes généraux ?


Cela ne te fait-il donc rien que l’on dise que, à l’image de la Prusse du 19ème siècle, ton armée est la seule au monde à posséder un Etat ? Où est ta fierté ? Qu’as-tu fait de ta splendeur sans cesse ressassée, pour continuer de laisser ces galonnés ballonnés te mener au bord du précipice, en te promettant un grand bond en avant ?


Comment peuvent-ils donc justifier l’acquisition de tant de sous-marins, dans une mer Méditerranée sillonnée par des engins nucléaires russes, chinois, américains et autres…, le dernier ayant été lancé en 2019, pour des centaines de millions de dollars, alors même que personne n’a songé à acheter des Canadairs à 25 millions de dollars l’unité ? Cela aurait évité la centaine de morts des derniers incendies en Kabylie, des martyrs comme on aime tant les appeller chez toi.


Cher Ami Algérien,


Les Marocains ne te tiennent pas grief de méconnaître ce pays qui est ton voisin, qui a été vaincu à Isly en 1844 pour avoir soutenu l’émir Abdelkader contre la France et contre la colonisation de ce qui n’était pas encore un pays par l’armée française.


Ils ne t’en veulent pas non plus d’ignorer que la base arrière de ta guerre d’indépendance, de 1954 à 1962, avait le Maroc, et Oujda en particulier, comme base arrière. S’il s’en souvient, Abdelaziz Bouteflika te le dira et te le confirmera.


Cher Ami Algérien,


Pourquoi ton gouvernement s’entête-t-il à entraver tout ce qui se fait d’intelligent et pourquoi acceptes-tu toute ces insultes à ta propre intelligence ? L’Algérie ne fabrique rien d’autre que des mensonges à l’encontre de notre royaume millénaire qui a existé des siècles avant elle (ce qui n’est aucunement une insulte, mais un simple fait historique) et qui aspire, qui espère coexister avec cette jeune république qui est la tienne, glorieuse par sa naissance mais hideuse par ses gouvernants.


Ces gouvernants se moquent de ton avenir et du devenir de ta jeunesse ; ils avancent, les yeux rivés sur le passé, détestant la France et haïssant leurs voisins, dans une sorte de névrose que rien ni personne ne saurait valablement expliquer. Leur haine du Maroc ne peut même pas s’expliquer par la malheureuse Guerre des Sables de 1963, un accident de l’Histoire, comme toutes les guerres et qui, comme toutes les guerres, mérite d’être oubliée au grand bénéfice de la recherche de la prospérité.


l’Histoire et ses malheurs, nous avons certainement fait des choses qui t’ont déplu et inversement ; vous avez sûrement eu des actes qui nous ont énervés et réciproquement. Allemands et Français aussi, et ils sont alliés ; Vietnamiens et Américains aussi et ils sont partenaires, malgré des millions de morts et de malheurs.


Cela fait certes 30 mois aujourd’hui, Ami Algérien, que tu tentes de mettre en place un Etat civil, mais le monde comprend ta peur, ton effroi de retomber dans une guerre civile aussi meurtrière que celle où tes généraux t’ont plongé dix années durant.


Cher Ami Algérien,


Nous parlons la même langue et partageons la même Histoire, la même religion, les mêmes tourments et les mêmes défis, et nous méritons d’avancer la main dans la main, du même pas, vers l’avenir radieux que nous voulons. Mais non, tes généraux et les civils qui leur sont inféodés ont œuvré, œuvrent toujours et semblent vouloir encore manœuvrer à l’avenir à ramer à contre-courant.


La cause ? Le Sahara. Mais le Sahara est notre cause nationale, bien plus importante que leur glose… Le Maroc se développe et développe ses provinces sahariennes et toi qui sait et qui comprend, comment peux-tu croire qu’un pays moyennement riche comme le Maroc, qui engage 8 milliards de dollars sur ce territoire, peut penser qu’il n’est pas sien ?


Cher Ami Algérien,


Le monde change et les équilibres évoluent. Nous serions bien plus forts en nous unissant qu’en nous divisant, faisant ainsi le jeu d’ensembles continentaux qui n’ont pas d’intérêt à notre union, qui ferait notre force et entérinerait leur faiblesse.


Il faut que tu comprennes une chose : cesse de te focaliser et de t’énerver contre le Makhzen, « Sidna », le roi, la monarchie, et toussa… Nous, nos monarques, nous les connaissons bien et nous les connaissons depuis plus de 1000 ans. La monarchie est notre marque et notre empreinte, qui évolue comme nous, avec nous, traversant avec nous l’Histoire et ses vicissitudes, franchissant les obstacles et relevant les différents défis de notre époque.


Cher Ami Algérien,


Aurais-tu oublié ce Maroc qui se soulevait comme un seul homme quand ton équipe de football remportait la Coupe d’Afrique des Nations, qui portait tes couleurs et supportait tes joueurs ? Les Marocains aiment les Algériens, mais…


Mais, depuis quelques temps, l’agacement remplace l’engouement et l’affection fait place à la déception. Je sais, tu me diras, dans ton sursaut de fierté : et alors ?  Et alors, rien.


Nous t’avons, à travers notre roi, tendu la main, et avec la tienne, tu nous gifles. Restons-en là. Cessons de dire en creux « khawa khawa » car c’est du « khawar ». Si tu nous aimais, cela se lirait sur les réseaux sociaux et se verrait dans tes faits et dans tes actes.
 

Cher Ami Algérien,
 

Je suis au regret de te dire : Vis ta vie, nous traçons notre chemin. Nous aimons les Algériens mais nous chérissons encore plus notre Maroc. Nous retrouvons la fierté de notre grande Histoire, prends ton temps pour te réconcilier avec la tienne.
 

Bonne chance à toi.
 

Rédigé par Aziz Boucetta sur https://panorapost.com




Jeudi 26 Août 2021


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Mai 2022 - 00:51 Cynisme et euphorie de Washington

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.