Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Comment le Marocain Brahim Saadoune a-t-il été libéré en Ukraine ?


On s’en souvient… en mars dernier, quelques semaines après le déclenchement de la guerre en Ukraine, le monde apprenait l’arrestation par les forces séparatistes pro-russes dans la région administrative de Donestk de trois soldats étrangers présentés comme des mercenaires, dont le Marocain Brahim Saâdoune. Les trois hommes portaient pourtant l’uniforme de l’armée ukrainienne.



Écouter le podcast en entier :


Par Aziz Boucetta

Écoutez Les podcasts de Aziz Boucetta
Écoutez Les podcasts de Aziz Boucetta
En avril, le jeune Marocain était condamné à mort. Surprise et consternation au Maroc.

Puis les choses avaient commencé à s’éclaircir. On apprenait ainsi que M. Saadoune était arrivé en Ukraine en 2017 pour y suivre des études en aéronautique, puis avait épousé une Ukrainienne avant de recevoir la nationalité du pays. Il ne pouvait donc être un mercenaire, mais un Ukrainien défendant son pays, dans les rangs de la marine qui l’avait envoyé à Marioupol où il a été arrêté par les troupes séparatistes pro-russes.

Vue du Maroc, la situation était embarrassante, Rabat souhaitant faire libérer le jeune Marocain, mais refusant bien évidemment d’entretenir toute relation avec les entités séparatistes, dans le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des nations.

Il aura donc fallu l’intermédiation du Prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman qui, au nom des étroites et solides relations qui lient les deux familles royales saoudienne et marocaine, est intervenu pour obtenir la libération de Brahim Saadoune et de quelques autres prisonniers d’autres nationalités.

L’amitié du Prince héritier Mohamed Ben Salmane avec le roi Mohammed VI remonte à longtemps, ainsi qu’en témoigne la photo des deux hommes à Paris, et comme l’atteste également cette action résolue menée par ‘MBS’ pour s’assurer de la présence du Maroc au prochain Sommet de la Ligue arabe à Alger.

Rédigé par Aziz Boucetta sur Panorapost



Vendredi 23 Septembre 2022


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Septembre 2022 - 10:02 La particularité marocaine enraciné dans l'histoire

Coup de cœur | Chroniqueurs invités



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.