L'ODJ Média



Google change encore ses règles d'indexation


Rédigé par Lu pour vous le Jeudi 18 Avril 2024

​Nous avons annoncé aujourd'hui la mise à jour principale de mars 2024. L'objectif est d'améliorer la qualité de la recherche en affichant moins de contenu qui semble avoir été conçu pour générer des clics, et plus de contenu que les internautes trouvent utile. Nous avons également partagé de nouvelles Règles concernant le spam pour mieux gérer les pratiques pouvant avoir un impact négatif sur les résultats de recherche Google. Dans cet article, nous allons donner aux créateurs des informations plus détaillées sur cette mise à jour et sur les règles concernant le spam.



Notre mise à jour principale de mars 2024

La mise à jour principale de mars 2024 est une mise à jour plus complexe que nos mises à jour principales habituelles, impliquant des modifications de plusieurs systèmes principaux. Cela marque également une évolution dans la façon dont nous identifions l'utilité des contenus.

Tout comme nous utilisons plusieurs systèmes pour identifier les informations fiables, nous avons amélioré nos principaux systèmes de classement afin d'afficher des résultats plus utiles grâce à divers signaux et approches innovants. Nous n'utilisons plus un seul signal ou système pour effectuer cette opération. Nous avons également ajouté une nouvelle page de questions fréquentes pour expliquer ce changement.

Comme il s'agit d'une mise à jour complexe, le déploiement peut prendre jusqu'à un mois. Il est probable que les classements fluctuent plus que lors d'une mise à jour principale habituelle, car les différents systèmes sont entièrement mis à jour et se renforcent mutuellement. Une fois la mise à jour terminée, nous publierons un message sur notre tableau de bord d'état de la recherche Google.

Les créatrices et créateurs n'ont rien de nouveau ni de spécial à faire tant qu'ils publient des contenus satisfaisants destinés aux utilisateurs. Nous encourageons vivement les personnes dont le classement laisse à désirer à lire notre page d'aide Créer des contenus utiles, fiables et people-first.

Nos nouvelles règles concernant le spam

Nos Règles concernant le spam visent à contrarier les pratiques pouvant avoir un impact négatif sur la qualité des résultats de recherche Google. Aujourd'hui, nous annonçons le lancement de trois nouvelles règles concernant le spam visant à lutter contre les mauvaises pratiques qui ont gagné en popularité: l'utilisation abusive d'un domaine arrivé à expiration, l'utilisation abusive de contenus à grande échelle et l'utilisation abusive de la réputation d'un site.

Nous encourageons les créateurs de contenu à consulter l'ensemble de nos règles concernant le spam et à s'assurer qu'ils ne se livrent pas à de telles pratiques. Les sites qui ne respectent pas nos règles concernant le spam peuvent être moins bien classés dans les résultats ou ne pas y figurer du tout. Si un site fait l'objet d'une action manuelle pour cause de spam, les propriétaires de sites en sont informés via leur compte Search Console enregistré et peuvent demander à ce que cette action soit réexaminée.

Parallèlement à nos nouvelles règles concernant le spam, nous lançons dès aujourd'hui la mise à jour concernant le spam de mars 2024.

Utilisation abusive d'un domaine arrivé à expiration

L'utilisation abusive d'un domaine arrivé à expiration consiste à acheter et réutiliser un nom de domaine arrivé à expiration principalement dans le but de manipuler le classement dans la recherche Google en hébergeant des contenus qui présentent peu ou pas d'intérêt pour les utilisateurs. Par exemple, une personne peut acheter un domaine précédemment utilisé par un site médical et le réutiliser pour héberger du contenu de mauvaise qualité lié aux casinos, dans l'espoir d'obtenir de bons résultats dans la recherche Google compte tenu de la réputation précédemment acquise par le domaine.

L'utilisation abusive d'un domaine arrivé à expiration n'est pas une action accidentelle. Il s'agit d'une pratique utilisée par les personnes qui espèrent obtenir un bon classement dans les résultats de recherche avec des contenus de faible valeur en utilisant la réputation passée d'un nom de domaine. Ces domaines ne sont généralement pas destinés à ce que les visiteurs puissent les trouver autrement que via des moteurs de recherche. Vous pouvez utiliser un ancien nom de domaine pour un nouveau site original conçu pour s'adresser en priorité aux utilisateurs.

Utilisation abusive de contenu à grande échelle

L'utilisation abusive de contenu à grande échelle se produit lorsque de nombreuses pages sont générées dans le but principal de manipuler le classement dans la recherche Google et non d'aider les utilisateurs. Cette pratique abusive consiste généralement à créer de grandes quantités de contenus non originaux qui présentent peu ou pas d'intérêt pour les utilisateurs, quelle que soit la façon dont ils sont créés.

Cette nouvelle règle s'appuie sur notre précédente règle concernant le spam traitant du contenu généré automatiquement. Elle nous permet de prendre des mesures en cas d'utilisation abusive de contenu à grande échelle si nécessaire, que les contenus aient été produits de manière automatisée, par des interventions humaines ou par une combinaison des deux.

S'agit-il d'un changement dans la façon dont Google considère les contenus générés par IA vis-à-vis du spam ?
Depuis longtemps, notre règlement concernant le spam stipule que l'utilisation de l'automatisation, y compris de l'IA générative, est considérée comme du spam si l'objectif principal est de manipuler le classement dans les résultats de recherche. Les nouvelles règles s'inscrivent dans le même esprit que les précédentes et reposent sur le même principe. Elles ont été étendues pour tenir compte de méthodes plus sophistiquées de création de contenu à grande échelle, où il n'est pas toujours clair si le contenu de faible qualité a été créé de façon purement automatisée.

Qu'est-ce qui différencie l'ancienne règle concernant le "contenu généré automatiquement" et la nouvelle règle contre "l'utilisation abusive à grande échelle" ?
 
Notre nouveau règlement a pour but d'aider les utilisateurs à mieux comprendre que la production de contenu à grande échelle est abusive si le but est de manipuler le classement dans les résultats de recherche, et ce qu'il s'agisse de contenu créé par automatisation ou par des humains.

Utilisation abusive de la réputation d'un site

On parle d'utilisation abusive de la réputation d'un site lorsque des pages tierces sont publiées sans supervision ni implication étroite de la part du propriétaire, et que le but est de manipuler le classement dans les résultats de recherche en tirant parti des les signaux de classement du site propriétaire. Il s'agit des pages sponsorisées, publicitaires, de partenaires ou de tiers qui sont généralement indépendantes de l'objectif principal d'un site hôte ou qui ont été créées sans une supervision ni une implication étroite du site hôte, et qui ne présentent que peu ou pas d'intérêt pour les utilisateurs.

Notre nouveau règlement ne considère pas tous les contenus tiers comme une infraction, mais uniquement ceux qui sont hébergés sans surveillance étroite et qui sont destinés à manipuler le classement dans les résultats de recherche. Par exemple, de nombreuses publications hébergent du contenu publicitaire destiné à leurs lecteurs réguliers, et non dans le but principal de manipuler le classement dans les résultats de recherche. Parfois appelé "publicité native" ou "publireportage", ce type de contenu ne risque généralement pas de perturber les lecteurs réguliers de la publication lorsqu'ils le trouvent directement sur le site de l'éditeur ou lorsqu'ils y accèdent depuis les résultats de recherche Google. Il n'est pas nécessaire de le bloquer de la recherche Google.

Notre page sur les Règles concernant le spam fournit quelques exemples illustrant ce qui constitue ou non une utilisation abusive de la réputation d'un site. Ces contenus doivent être bloqués de la recherche Google pour éviter d'enfreindre nos règles concernant le spam. Afin de laisser le temps aux propriétaires de sites de se préparer à ce changement, ce nouveau règlement entrera en vigueur le 5 mai 2024.

Quels sont les signaux de classement d'un site ?

Nos principaux systèmes de classement sont essentiellement conçus pour fonctionner au niveau de la page. Ils utilisent divers signaux et systèmes pour comprendre comment classer des pages individuelles. Certains signaux à l'échelle du site sont également pris en compte. Remarque: Certains services tiers fournissent des scores de "réputation" ou "d'autorité" pour les sites. Ils ne correspondent à aucun des signaux de Google et ne proviennent pas de Google.

Mon site contient un espace dédié aux bons de réduction, que nous produisons en partie en collaborant avec un tiers. Est-ce considéré comme du spam ?

De nombreuses publications proposent des bons de réduction à leurs lecteurs. Si la publication participe activement à la production de l'espace dédié aux bons de réduction, il n'est pas nécessaire de bloquer ce contenu de la recherche Google. Les lecteurs doivent comprendre clairement comment la publication se procure les bons de réduction et comment elle s'assure qu'ils apportent une valeur ajoutée aux lecteurs.

Avec nos nouvelles règles et l'amélioration constante de nos systèmes de lutte contre le spam, notre objectif n'est pas uniquement de proposer aux utilisateurs des contenus utiles et de qualité. Nous cherchons également à nous assurer que les créateurs de contenus utiles réussissent mieux dans la recherche Google que ceux qui créent du spam.

Nous mettrons à jour le tableau de bord d'état de la recherche pour confirmer la fin des déploiements. Une fois la mise à jour terminée, nous annoncerons et ouvrirons un formulaire afin de recueillir les commentaires spécifiques des utilisateurs.

Publié par Chris Nelson au nom de l'équipe Google Search Quality





Jeudi 18 Avril 2024

Dans la même rubrique :
< >

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média