Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Hélène de Troie


L’Ukraine est un vaste pays, un grenier d’histoire et un lieu de mémoire. Sa Cathédrale Sainte Sophie est l’une des plus belles Sainte Sophie du monde chrétien à l’exception de la Sainte Sophie d’Istanbul convertie à l’Islam par le sultan Mehmet II, ce qui lui épargna le sort désastreux que lui avaient réservé les croisés au début du treizième siècle.



Écouter le podcast en entier :


Par Naim Kamal

L’Ukraine est également un beau pays, aussi beau que ses femmes, semble-t-il, sont belles. Les Femen en sont un échantillon, des sirènes qui arboraient leurs seins comme autrefois les guérilléros leurs barbes et leurs fusils. Puis ont disparu aussi mystérieusement qu’elles sont apparues pour réapparaitre rétrospectivement comme un élément dans le dessein, plus large, de sortir l’Ukraine du giron de la Grande Russie pour l’intégrer dans l’enceinte occidentale. 

Leur leader, Inna Chevtchenko, est dans la réalité aussi belle que les incarnations d’Hélène de Troie dans les fictions consacrées à la guerre éponyme. Le réalisateur de Troie avec Brad Pitt dans le rôle de l’implacable d’Achille, aurait pu tout aussi bien lui confier le rôle d’Hélène tenu dans ce film par Diane Kurger.

Pour autant, l’Ukraine vaut-elle une guerre, voire plusieurs, comme dans la France du 16ème siècle, dans un registre moins homérique et plus réel, où le sang des protestants et des catholiques coulait à flot, Paris valait bien, pour Henri IV, une messe ? Ce serait croire que c’est l’Ukraine qui intéresse les Occidentaux et non pas la Russie qui est la cible. 

La ruse d’Ulysse
Dans le film Troie de Wolfgang Petersen, inspiré de l’Iliade, Hélène, épouse de Mélénas, roi de Sparte et frère d’Agamemnon, roi de Mycènes qui guerroie pour étendre son empire à toute la Grèce et bien au-delà, est enlevée, en fait elle en est amoureuse aussi et le suit, par le jeune prince Pâris (prononcer le S) de Troie. Pour laver son honneur et récupérer sa belle épouse, Mélénas demande le soutien de son frère, le puissant et impitoyable Agamemnon qui y voit une bonne occasion de soumettre enfin le royaume de Troie sur lequel régnait le vieux Priam, résistant héroïquement à l’hégémonisme du roi de Mycènes. 

Le siège de l’imprenable Troie dure des lustres et à un moment, Pâris, rongé par la culpabilité, propose à Mélénas, comme cela se faisait à l’homérique époque, de régler le litige par un duel. Agamemnon refuse dans un premier temps en déclarant « offre courageuse, mais insuffisante. » Il y a alors cet échange entre les deux frères :

Mélénas : Laisse-moi tuer ce petit prétentieux…

Agamemnon : Je ne suis pas venu ici pour sauver ta jolie femme. Si je suis venu c’est pour Troie. 

On sait comment l’épopée s’est terminée, par la prise de la cité -forteresse grâce à une ruse d’Ulysse, un cheval de bois, le cheval de Troie dont le nom a survécu jusqu’à nos jours pour être donné parfois aux malware informatiques. Au prix de milliers de morts, ce qui était beaucoup pour l’époque. Mais qui sait comment s’achèvera la guerre d’Ukraine, que l’histoire peut-être racontera dans deux ou trois millénaires dans un récit sur notre monde devenu l’Amérique antique, comme l’Hélène des temps modernes.      

Rédigé par Naim Kamal sur Quid 



Mardi 28 Juin 2022


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 8 Août 2022 - 11:51 Les alertes du Souverain

Coup de cœur | Chroniqueurs invités



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.