Menu



L’ONEE achève avec succès les essais de mise en service



Le directeur général de l’ONEE (Office National de l'Electricité et de l'Eau potable), Abderrahim El Hafidi, a effectué, jeudi, une visite technique au site de la Centrale solaire photovoltaïque d’Erfoud pour s’enquérir des vastes chantiers conduits par l’Office dans diverses régions du Royaume.



 

En dépit du contexte sanitaire marqué par la pandémie du Covid-19 et grâce aux efforts de toutes les parties prenantes, les travaux de construction de la Centrale solaire photovoltaïque d’Erfoud sont achevés et que les essais de mise en service sont concluants, peut-on lire dans un communiqué. 

 

L’ONEE est actuellement en phase des essais industriels de la Centrale solaire photovoltaïque en bout de ligne d’Erfoud, d’une puissance totale de 40 MW, l’une des 3 centrales en bout de ligne qui composent le Complexe solaire photovoltaïque « Noor Tafilalet » de 120 MW. 

 

« La réalisation de cet ambitieux projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes Directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, visant à donner au Royaume une place de leader mondial dans le domaine des énergies renouvelables et à consacrer son rôle pionnier dans ce domaine d’avenir », souligne l’ONEE. 

 

Cette centrale, dont le coût global est d’environ 379 millions de Dirhams, est financée par la Banque Mondiale et le Fond de Technologie Propre. Quant au coût global du Complexe solaire photovoltaïque « Noor Tafilalet », il est de 1.050 millions de Dirhams. 

 

Disposant d’une irradiation annuelle inclinée globale de 2.397 kWh/m2, parmi les meilleures au Maroc, le site a constitué un atout pour l’implantation de la Centrale d’Erfoud qui a été développée pour améliorer la qualité de service dans la région d’Erfoud, située en bout du réseau 60 KV à distance lointaine du poste de transformation THT/HT d’Errachidia, engendrant ainsi des chutes de tension de l’ordre de 15 % dans la région. 

 

La réalisation de cette centrale a permis non seulement d’éviter des investissements lourds pour le renforcement du réseau 60 KV, notamment la création de nouveaux postes de transformation 225/60 KV, mais également d’apporter une source de production renouvelable à un coût très compétitif inférieur à 30 cDH/kWh, alors qu’il était de l’ordre de 3,50 DH/kWh en 2009. 

 

Le productible moyen annuel d'environ 72 GWh permettra l’alimentation d’environ 34.000 foyers, ainsi que le renforcement de la qualité des services (résolution des problèmes de chutes de tension et de ses conséquences économiques) et, par conséquent, l'amélioration des conditions de vie de la population et le développement économique et social de la région. 

 

Avec la mise en service de la Centrale solaire photovoltaïque d’Erfoud en particulier, et celle du Complexe solaire photovoltaïque « Noor Tafilalet », la capacité solaire installée au Maroc augmentera d'environ 17 %. 

 

Ce Projet répond donc parfaitement à la stratégie globale de décarbonation et permettra ainsi de mettre à la disposition des particuliers, et plus principalement des industriels, une énergie verte et à des coûts très compétitifs.

 



L'odj avec L'opinion

 
Vendredi 1 Octobre 2021



Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.