Menu

L'algorithme du correcteur




A lire ou à écouter en podcast :

l_algorithme_du_correcteur2.mp3 mp3  (8.14 Mo)

Nous sommes le fruit d’un miracle, le résultat extraordinaire des milliards d’années d’évolution, qui a fait de nous des êtres humains, dans un monde fluide en changement perpétuel et dans chaque partie de ce monde on trouvera face à une évaluation pour pouvoir continuer notre vie ou de passer cette partie dans le processus de votre développement en tant qu’un êtres humains ou d’un acteur économique dans votre société. L'évaluation fait partie intégrante du processus d'apprentissage au fur et à mesure, mais nous intéressons aujourd’hui, l’évaluation dans ca visons subjective et surtout dans leur sens académique. On parle d’élève, d’étudiant que nous illustrons dans cet article comme ‘apprentis’ et de leur défit de concevoir le bon algorithme pour faire décoder et tirer le maximum de leur correcteur. Et donc on va faire progresser pour savoir si le correcteur est défini par son savoir ou par sa psychologie.

 

 Au cours de votre première année, en tant qu'enfant vous avez gagné progressivement en coordination et en muscles, ce qui va permettre de s’asseoir, se retourner, et marcher à quatre pattes, avant de pouvoir se hisser et rester debout vers 8 mois. À partir de maintenant, c’est une question de confiance et d’équilibre. La plupart des bébés font leurs premiers pas entre 9 et 12 mois, et celle-là est une sorte d'évaluation dans votre vie, Oui ! Semblablement, nous placerons sur notre même voie, et nous lèverons la voile du navire et naviguerons dans cette mer pour nous orienter vers notre objectif dans notre article qui ça sera l’évaluation académique et surtout celui de l’évaluation sommative.

        Et notre premier pas dans l'élaboration du sujet, s’est-on expliqué le terme d’évaluation, qui joue un rôle essentiel dans le processus d'apprentissage, de motivation des apprentis à apprendre et dans la façon dont les enseignants enseignent. L'évaluation fait partie intégrante du processus d'apprentissage, c'est une activité demandant aux étudiants la restitution d’éléments d’apprentissage ou leur reproduction, dans des conditions restreintes de temps et d’espace. Elle est intimement liée aux programmes d'études et à l'enseignement.

        En effet, pour que l'enseignant assuré la validité du processus d’évaluation, il convient de savoir ce qu'ils vont évaluer, de quelle façon et à partir de quels outils leur le ferez, et ce, avant même de commencer l'enseignement. Ils peuvent recoure à deux formes d’évaluation qui se distinguent en fonction des objectifs qu'ils souhaitent atteindre : l’évaluation formative et l’évaluation sommative.

        Partant de notre vision qui est consacrée sur l’évaluation sommative ou certificative, qui a pour fonction l’attestation ou la reconnaissance des apprentissages. Elle survient au terme d’un processus d’enseignement et sert à sanctionner ou à certifier le degré de maîtrise des apprentissages des étudiants. Elle est sous la responsabilité de l’enseignant et doit être réalisée de façon juste et équitable en reflétant les acquis des étudiants.

         L’objectif de l’évaluation certificative est de prouver que l’élève maîtrise un certain nombre d’acquis. Ce qui intéresse l’évaluateur (ou que l'on n'introduit dans cet article par la notion "du correcteur") est dès lors ce qui est maîtrisé par l’élève, et donc ses réussites. Pour savoir si un élève a « gagné », il faut s’intéresser aux « buts » qu’il a atteints. À ce moment-là, les erreurs qu’il commet ne sont pas importantes. Ce qui importe est qu’il maîtrise l’essentiel de ce qui est attendu de lui. La correction lors de l’évaluation certificative ne devrait en aucun cas porter sur les « fautes » de l’élève, mais sur ses réussites, c’est-à-dire les mots qui sont écrits correctement. Plutôt que de « retirer un point par faute », il faudrait accorder des points par mot correctement orthographié. Tant il est important se parle du correcteur dans cette phase pour décrypter un petit peu leur monde, de le savoir ou bien aider qu'il qu'un pour décoder et trouver pourquoi pas l’algorithme du correcteur ou de mieux comprendre la méthode d'élaboration de cet algorithme, dont le but de tirer le maximum des points. En outre à travers un mot qui est cité dans cet article et que celui-ci qui lit attentivement ce qui suit. Et le seul qui est mieux placé dans leur sens d'imagination pour pouvoir élabore un plan de succès qui lui diffèrent des autres.

        Suivant que la surcharge cognitive du correcteur est également un élément qui peut influencer la correction. Il est faux, par exemple, de croire que le correcteur soit un expert de la langue. Il peut l’être, au sens de ses mécanismes et de son fonctionnement, mais même cela n’est pas essentiel.

                              Le correcteur est défini non par son savoir mais par sa psychologie.

En définitive, le correcteur ne lit pas. Il photographie visuellement le mot et identifie une coquille quand son cerveau lui renvoie de façon presque subliminale que « quelque chose ne va pas ». Le correcteur ne lit pas comme tout le monde. L’exercice de son métier peut être décrit, très justement, comme une « lecture angoissée ».

Suite à notre analyse, nous devons sélectionner des effets qui peuvent influencer le correcteur. Certains, tels que le nom d’élève, leur sexe ou genre, leur habillage ou même leur niveau de maîtrise des langues étrangères. Ils peuvent avoir une influence sur la notation. Pour cela, les élèves pourraient noter un numéro à la place de leur nom pour l'anonymiser. Si la correction se fait par votre professeur et bien qu’au bout de quelques mois, les enseignants reconnaissent l’écriture des élèves. Alors est-ce dernier n'a pas de chance de réaliser parce qui nous intéressions est l'évaluation dans sa vision subjective, celui-ci, qui oriente vos choix et décisions, ainsi que l'élaboration de vos plans ou  parfois choisit votre mode de vie, on parle des grandes évaluations et épreuves (baccalauréats, concours, etc...).

En outre, on éliminant ces effets intrus, en vue de pouvoir analyser les effets qui influencent le correcteur neutre lors de la correction.

* Un des premiers effets qui peut influencer le correcteur est l’ordre de correction. Lorsqu'il corrige les copies des élèves, il peut être influencé par la copie précédente. Un travail moyen peut paraître meilleur s’il suit un mauvais travail. Même en prenant les copies dans un ordre aléatoire, il se peut qu’un mauvais travail apparaisse après un bon ou vice-versa. Toutefois, il y aura tout de même une comparaison entre les copies des élèves

* Puis, celui de halo. Il intervient lorsqu’un correcteur est influencé par un élément externe qui ne fait pas partie des objectifs de l’évaluation. Par exemple, l’écriture, le soin de la copie. On pense qu'il est difficile de s'occuper de prendre soin de la copie et de l'écrire pendant l'évaluation, surtout si nous prenons en compte des pressions externes telles que le temps, qui peuvent causer des problèmes psychologiques qui se reflètent négativement lors de sa rédaction.

 

* De plus on a l’effet de relativisation. C’est lorsque le correcteur évalué la performance par rapport à un groupe de copie. Le correcteur compare un élève aux autres. Si le niveau de ce groupe est bon, un élève en difficulté aura de la peine à obtenir une bonne note. Si le niveau du groupe est faible, un élève faible aura de meilleures notes que dans le précédent. Et la va faire une distinction entre les notes de ce qui remit leur copie avec l'un des deux groupes et il tombe dans le piège d’échelle ou de barème. Par conséquent, nous nous trouvons face à des comptes étroits ou à ce que certains pourraient appeler la chance.

 

Tous ces effets comme nous avons cité, il influence la décision de correcteur dans la détermination de la note de l'apprenti. Et donc ces effets réfléchissent sur moi, sur vous, sur nous dans nos décisions et notre vision des choses, il peut bouleverse notre vie et notre comportement avec l'environnement, il nous poussait vers la recherche et l'adaptation des nouveaux plans qu’on peut là réussi à l'issue de cette transformation ou l'échouer (c'est à vous de choisir). Dans mon point de vue la correction a rarement été aussi présente dans nos systèmes éducatifs afin de contribuer à une meilleure efficacité et à une meilleure équité de ceux-ci. Donc, renouez avec nous notre corps et organe, allez !!! Vous ne devez pas rester sur le quai à regarder passer le train de votre avenir et votre vie. ET Saute dans ton train et réorientez-le pour choisir le mode de vie qui vous me plaît.


          Enfin, restée prudent dans vos choix d'avenir, mais ne pas rester inactive.

Par Zakaria RAFAE

Etudiant en licence professionnelle: " Management et administration des Organisations " à la Faculté Poly-disciplinaire.(S.B.)

* Netographie :

> http://doc.rero.ch/record/256792/files/md_bp_p21778_p21788_2013.pdf
> http://www.sophieviguiercorrectrice.com/medias/files/sophie-brissaud-la-lecture-angoissee-ou-la-mort-du-correcteur.pdf






Rédigé par le Mercredi 9 Septembre 2020

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Mai 2021 - 14:37 A Casablanca, le salut pourrait venir de Rabat



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site