L'ODJ Média




La marche afghane pendant le ramadan : une pratique spirituelle et physique


Bien que moins célèbre que la marche nordique, la marche afghane mérite d'être reconnue pour ses mérites. Elle combine l'exercice physique, la cohérence cardiaque et la méditation, et est pratiquée par les caravaniers afghans pour parcourir plus de 700 km en seulement 12 jours ! Aujourd'hui, nous allons nous concentrer sur cette marche et ses caractéristiques distinctives.



D’où vient-elle ? : l’origine de la marche afghane

Edouard G. Stiegler, un économiste français, a popularisé la technique de la marche afghane dans les années 80 après avoir rencontré des chameliers lors d'une mission d'assistance économique en Afghanistan. Malgré les conditions difficiles telles que le climat rude et les chemins accidentés, ces hommes pouvaient parcourir de très longues distances sans montrer de signes de fatigue.

Cette observation a fasciné Stiegler qui, en tant que grand marcheur, était déjà intéressé par les avantages de la respiration grâce aux écrits du Dr Hanish. Ainsi, il a décidé d'en apprendre davantage sur leur technique de marche en échangeant avec eux et en poursuivant ses recherches.

En 1992, Stiegler a écrit un livre intitulé "Régénération par la marche afghane" dans lequel il a détaillé le pouvoir impressionnant de cette pratique.

Qu’est-ce que la marche afghane ?

La marche afghane est une pratique qui peut être réalisée n'importe où et à n'importe quel moment. Elle se concentre sur le rythme cardiaque et améliore la respiration. En utilisant une grande concentration et moins d'effort pour plus d'endurance, cette technique permet au corps de dépasser ses limites et d'aller plus loin. Elle consiste à synchroniser sa respiration avec les pas en fonction de la pente du terrain. Si le terrain est en pente, on fera moins de pas et l'effort sera plus difficile, entraînant une respiration plus courte.

La technique de la marche afghane implique une respiration rythmée qui suit un schéma spécifique. Elle consiste à inspirer par le nez sur trois pas, puis à retenir sa respiration sur le quatrième pas. Ensuite, on expire par le nez sur les trois pas suivants, et on retient son souffle après avoir vidé ses poumons sur le huitième pas. Cette opération doit être répétée pendant toute la durée de la marche, qui doit durer au moins 20 à 30 minutes pour obtenir des résultats. Cette technique permet de tonifier les muscles et d'améliorer l'endurance en augmentant l'oxygénation du cœur.

Comme pour toute activité physique, la marche afghane comporte des risques et il est important de s'adapter à son propre rythme et endurance. Cependant, cette pratique peut être bénéfique pour contrebalancer les excès de calories pendant les périodes de fête et rééquilibrer l'organisme. Les professionnels de la santé recommandent de marcher au moins 30 minutes par jour pour maintenir une bonne santé.

Les bienfaits de la marche afghane

  • Augmentation de la capacité respiratoire ;
  • Ralentissement du rythme cardiaque et donc repos du cœur ;
  • Amélioration de l'endurance ;
  • Stimulation de la circulation sanguine ;
  • Nettoyage de l'organisme en lui permettant d'éliminer les toxines plus rapidement et d'augmenter le métabolisme de base ;
  • Relaxation profonde du corps et de l'esprit.

Quand pratiquer la marche afghane pendant ramadan ?

La marche afghane est une technique de marche lente et régulière qui peut être pratiquée pendant le mois de Ramadan. Cependant, comme le Ramadan est un mois de jeûne, il est important de prendre en compte les besoins nutritionnels et les limites physiques de chaque personne.

Il est recommandé de pratiquer la marche afghane pendant le Ramadan à des moments où l'énergie est au plus haut, comme après la rupture du jeûne ou avant le Sahur (repas pris avant le lever du soleil). Il est également important de s'hydrater suffisamment avant et après la marche.

Cependant, si une personne éprouve des difficultés physiques ou des complications liées au jeûne, il est préférable de s'abstenir de pratiquer la marche afghane ou de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute activité physique intense.

Jeudi 23 Mars 2023



Rédigé par le Jeudi 23 Mars 2023
Salma Labtar
Journaliste sportive et militante féministe, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2024 - 10:39 Oui, on peut soigner un coup de soleil naturellement

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages



Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.



















Revue de presse