Menu


La réunion outil d’efficacité collective


Une entreprise ne peut pas vivre sans réunion. Durant les 19ème et 20ème siècles, la culture individualiste est prédominante. La décision, prise souvent par le hiérarchique, se fait sans la participation des autres acteurs de l’entreprise.



Par Sanaa Mikou

Nous assistons, alors, à une entreprise qui se développe souvent sous l’impulsion de son fondateur qui l’oriente vers la direction qui lui semble la plus appropriée. Ce type de chef d’entreprise se caractérise par le sens de la responsabilité et manifeste un leadership à tendance autocratique. Il utilise, ainsi, sa capacité de persuasion pour convaincre du bien-fondé de sa solution, plutôt que de faire participer ses collaborateurs à celle-ci.

Il fait en quelque sorte abstraction de l’intelligence des autres! Et lorsque ce  leader se trompe d’appréciation, c’est  toute  l’entreprise qui se voit alors conduite vers un échec potentiel .

Pour éviter cet écueil,  le leader aujourd’hui, face à la complexité et à la rapidité des changements, doit opter pour les réunions comme outil d’émergence de l’intelligence collective. Il  doit  développer ses capacités d’animation et d’écoute des autres. Il met ainsi toutes les ressources au service de la direction et devient un leader mobilisateur d’intelligences multiples au service de l’efficacité décisionnelle.

Ce nouveau type de leader se distingue par

1. Plus de conscience de la situation problème, c’est-à-dire il est capable de recul pour prendre en compte tous les  paramètres (économiques, sociaux, politiques et humains) : une vision systémique et globale

2. Plus d’écoute qui lui permet de reconnaitre aussi chez les autres  des compétences de résolution de problèmes qui mises en commun lors de réunion de travail, permettent de meilleurs décisions et l’émergence de solutions pertinentes.

3. Plus d’humilité qui crée des espaces pour promouvoir la connexion des intelligences et  le développement de leurs collaborateurs.

La réunion devient un outil pour l’émergence de l’intelligence collective à condition qu’elle  ne soit pas utilisée comme espace pour convaincre, persuader ou imposer une décision prise de façon unilatérale par le leader ; la réunion est alors un instrument pour réaliser un travail collectif et pour placer l’équipe dans une nouvelle dynamique :  les membres mobilisent leurs capacités à résoudre les problèmes, à prendre des initiatives, à développer leur autonomie. Cela favorise une évolution positive et plus rapide vers les résultats attendus. Les collaborateurs se voient valorisés en tant qu’acteurs co-responsables des progrès de l’entreprise qui les emploient.

Je conclurai cet article avec un bénéfice et non des moindres : à l’air du digital et du virtuel, les réunions offrent cette proximité entre collaborateurs pour renforcer les liens et répondre à leur besoin  relationnel. Bien organisée, la réunion est le meilleur moyen de communication qui prend en compte le caractère social de l’individu. Une manière peu couteuse de maintenir la motivation et l’adhésion aux décisions dans les organisations.

Si vous êtes  responsable d’équipe ou dirigeant, je vous invite à mener une réflexion sur les points suivants: 

Quel est mon style de leadership ?
Pourquoi vais-je organiser cette réunion ?
Et si cette réunion est annulée, que vais-je perdre ?
Ai-je un autre moyen pour répondre à la situation actuelle ?
 
Rédigé par Sanaa Mikou sur Coaching News

Mercredi 25 Mai 2022


Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.