Menu


Les sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur


Le monde va à une vitesse incroyable, il devient de plus en plus complexe. Je me demande souvent si l’enseignement que nous dispensons dans nos écoles est adapté à la complexité du monde nouveau ; et je pense qu’il ne faut pas faire partie des professionnels de l’enseignement pour constater l’écart qui existe entre l’école et les changements effrénés que connaît le monde.



Par Najat Alabdli

En pleine réflexion sur la nature des enseignements dispensés et les mutations du monde où nous vivons, je tombe sur un livre d’Edgar Morin ; « Les sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur ».

Edgar Morin est un philosophe et sociologue français, il est à l’origine d’une œuvre foisonnante : « la méthode », « Enseigner à vivre », « L’esprit du temps », « l’homme et la mort », « Introduction à la pensée complexe » …Il a écrit 80 livres dont le tout dernier « Leçons d’un siècle de vie » paru chez Denoël, le 02/06/2021. D’ailleurs ce grand homme a fêté ses cent ans le 8 Juillet 2021.

Dans « Les sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur », Edgar Morin explique que les systèmes éducatifs dispensent des connaissances compartimentées et cloisonnées, et ce mode de connaissance nous aveugle, sachant que les questions importantes nécessitent l’éclairage de beaucoup de disciplines.

« Les sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur » est destiné aux enseignants, aux jeunes et aux parents. Il comprend sept thèmes qui permettent d’intégrer les disciplines existantes ; ces thèmes doivent faire partie de nos enseignements, il s’agit de :

1.L’erreur et l’illusion dans la connaissance.

2.Les principes d’une connaissance pertinente.

3.Enseigner la condition humaine.

4.Enseigner l’identité terrienne.

5.Affronter les incertitudes.

6.Enseigner la compréhension.

7.L’éthique du genre humain.


Nous sommes dans une époque d’évolution extrêmement rapide qui plonge la connaissance dans une situation d’infirmité, il est, donc, important de décontextualiser et de systématiser la connaissance. Dans cet ouvrage, Edgar Morin appelle à une profonde réforme de l’école, il prône une approche transdisciplinaire pour saisir les problèmes dans leur globalité. Il nous invite à dépasser la vision réductionniste qui limite le rôle de l’éducation à la transmission des connaissances préétablies, cette même vision qui soutient le déterminisme des évolutions des sociétés.

Dans le chapitre dédié à la compréhension, Edgar Morin dit :

« L’explication est insuffisante pour la compréhension humaine…… Si je vois un enfant en pleurs, je vais le comprendre, non en mesurant la salinité de ses larmes, mais en retrouvant en moi mes détresses enfantines, en m’identifiant à lui…Comprendre inclut nécessairement un processus d’empathie, d’identification et de projection. Toujours intersubjective, la compréhension nécessite ouverture, sympathie, générosité ».

La compréhension mutuelle est, sans aucun doute, le meilleur moyen pour sortir de l’état d’incompréhension qui est source de racisme et de xénophobie.

Je vous invite à lire « Les sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur » parce que c’est un outil solide pour nous éclairer, nous montrer le chemin et nous aider à regarder l’avenir en face.

Rédigé par Najat Alabdli sur Coaching News

Lundi 1 Août 2022



Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.