Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Lettre à un ami européen




A lire ou à écouter en podcast :

Par Aziz Boucetta
Par Aziz Boucetta
lettre_a_un_ami_europeen.mp3 Lettre à un ami européen.mp3  (4.34 Mo)

Le moins que l’on puisse dire est que les relations du Maroc avec l’Europe sont un peu fraîches en ce moment… Cela dure depuis plusieurs semaines mais, pour des observateurs plus avertis, cette crise couve depuis quelques mois, voire années. L’Europe s’effrite et se délite, s’émiette et s’en inquiète… alors elle devient agressive et redevient hautaine. Elle entretient des relations agitées avec son voisinage immédiat… d’abord la Turquie, ensuite la Russie et aujourd’hui, le Maghreb.
 

Cher ami européen,

Tu serais avisé de voir et de comprendre, voire d’admettre, que le monde a changé, et change encore. Ton continent a traversé les vicissitudes de l’Histoire, basculant de grands empires à des Etats nations, nostalgiques de leur passé et de leur grandeur qui fut.
 

Ton histoire est faite de Lumières et d’inventions, d’évolutions et de révolutions, industrielles, sociales, puis politiques. Ton continent fut, un temps, la torche de l’humanité, qui éclaira et illumina la science, la philosophie et la science politique. Ta civilisation eut son époque de gloire, mais elle ne fut pas la seule, plusieurs l’ont précédé et d’autres lui ont succédé.
 

Il est loin, le 19ème siècle, qui fut pour toi le siècle de la grandeur et de la puissance, un siècle où tu as dominé bien des nations… asservissant les Africains, humiliant les Chinois, affrontant les Ottomans et se confrontant aux Russes, puis ruinant les Maghrébins. Jetant ce faisant une partie des bases de la prospérité future du Vieux Continent.
 

Il est derrière nous, le 20ème siècle où ton continent, ta civilisation, a dépecé le Moyen-Orient, s’est partagé l’Afrique, la pillant sans états d’âme, massacrant ses populations et mettant les survivants au pas, avant de créer des Etats à l’équerre ou au compas.
 

Regarde ton histoire, et médite-la. De la Guerre de Cent Ans à celle de Trente Ans, des guerres napoléoniennes aux aventures prussiennes, deux Guerres mondiales qui ont éclaté en Europe, puis une Union continentale où les grands pays transcendent les petits, où l’Espagne aujourd’hui oublie qu’elle fut elle-même hier l’objet de tous les racismes.
 

Et pourtant, les anciens peuples colonisés, « protégés » ou « possédés » par le continent ont passé l’éponge et tourné la page (à l’exception des Algériens), regardant vers l’avenir. Avec un esprit d’avenir, détaché du peu glorieux passé commun … Sont-ils bien payés en retour ? Le doute est permis.
 

Cher ami européen,

Il est important aujourd’hui de mieux lire le monde qui se dessine et s’affine. Tes antagonismes te divisent, l’Amérique t’ostracise et la Chine te méprise car, comme le rappelait Alfred Sauvy, tu souffres d’ « une atrophie de l'esprit de création et d’une gestion passive des conséquences du passé », qui revient en force se rappeler à ton souvenir.
 

Interroge-toi sur les raisons de l’extrême animosité de tes voisins, et même de nations plus éloignées, à l’égard de l’Europe... Pourquoi Vladimir Poutine se montre-t-il si hostile ? Pourquoi Recep Tayyip Erdoğan est-il si énervé ? Pourquoi le Royaume-Uni a-t-il quitté le navire ? Pourquoi les Etats-Unis de Donald Trump furent-ils si méfiants à l’égard du Vieux Continent et pourquoi l’administration Biden n’en pense pas moins, avec le verbe plus doux ? Pourquoi les Chinois sont-ils si condescendants vis-à-vis de l’Europe ?
 

Cher ami européen,

Favorise le primat du long terme… quitte cette mentalité de la sous-traitance et renonce à la posture d’arrogance qui sont encore tiennes et développent la même antienne. Nous avons nos malheurs et nos travers, nous avons nos insuffisances et nos manquements, nous avons nos injustices et nos inégalités, mais nous sommes prometteurs et loyaux. Pour qui veut.
 

Cher ami européen,

Dans cette crise que traverse le Maroc avec l’Espagne, avec l’Allemagne et, d’une manière plus larvée, avec d’autres pays, l’Union européenne a fait front et bloc. Le Maroc ne souhaite pas d’affrontement mais appelle de ses vœux à un peu plus de considération, car rien ne l’empêche de changer de bloc. Car le monde change et bien qu’étant une vieille nation, le royaume sait changer, s’adapter et évoluer, lui…
 

Alors que cessent les conflits et les mésententes, et semons ensemble ces petites graines qui, au fil du temps, grandiront et formeront ce grand arbre protecteur dont Europe, Maroc et Afrique ont tant besoin.
 

Rédigé par Aziz Boucetta sur https://panorapost.com




Jeudi 20 Mai 2021


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Mai 2022 - 19:18 Ukraine : L’aveu

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.