L'ODJ Média




Merci pour ces moments de bonheur




Par Naim kamal

Merci pour ces moments de bonheur que les pluies, pour ne rien gâcher, ont accompagnés. Pendant un mois vous nous avez fait oublier la pandémie et ses effets, la sécheresse et ses détresses, l’inflation et ses conséquences. 

Pendant un mois vous nous avez fait vibrer, danser, chanter, klaxonner, soutirer des larmes de joie, frisant la déraison. Nous sommes déçus. Pour vous. Mais pas tristes. 

Oui, par deux fois, géopolitique du football qui épouse la géopolitique tout court oblige, l’arbitre vous a privés de deux pénaltys et peut-être vous a-t-il ainsi volé votre victoire. On n’en saura jamais rien. 

Mais personne ne vous a assigné la mission de ramener la coupe de monde. Fouzi Lekjaâ, président de la Fédération, deux ou trois mois avant le tournoi, dans un laïus bien inspiré, vous a juste a dit que vous serez prêts pour le carré d’or. Et vous l’avez été. 
A la France, il a fallu 88 ans pour remporter son premier titre mondial en 1998. Auparavant que de demi-finales perdues avec Raymond Kopa, un fils d’immigré (1954 et 1958), Just Fontaine (1958) et bien plus tard Michel Platini, un autre fils d’immigré (1982).
On vous a ‘’jetés’’ dans le groupe F face à deux supposées mastodontes du foot. Vous en avez sorti un et vous allez re-renconter l’autre pour la petite finale.

Qui l’eut cru ? Vous avez enchaîné les exploits et sorti les deux pays de la péninsule ibérique, le Portugal de Cristiano Ronaldo et l’Espagne d’on ne sait qui.

Votre résultat contre la France n'amenuisera en rien ces moments qui resteront dans les annales. L’histoire retiendra que vous avez été la première sélection arabe et africaine à disputer une demi-finale en Coupe du monde comme vos prédécesseurs ont été les premiers à aller en coupe du monde, les premiers à marquer contre l’Allemagne au faîte de sa puissance, les premiers à se qualifier pour une huitième de finale ouvrant la voie au Ghana, au Cameroun et au Sénégal pour faire mieux. 

Au Qatar, vous avez rétabli le Maroc dans ses droits de précurseur. Parce que même pour l’organisation d’une coupe du monde en Afrique et dans un pays arabe, ne l’oublions pas, c’est le Maroc, en osant sa candidature par trois fois, qui l’a rendu possible pour l’Afrique du Sud puis pour le Qatar.

Notre cœur, vous l’aviez déjà. Au Qatar vous avez emporté notre adhésion et remporté notre respect. Vous nous avez faits Un ! Et quel que soit le résultat du match de classement, nous saurons vous accueillir avec la joie et les honneurs dus.  



Source : quid.ma
 



Jeudi 15 Décembre 2022


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Avril 2024 - 02:25 France/Maroc, le point d’inflexion ?

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




Recherche

















Revue de presse










Menu collant à droite de la page