Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Sahara : Staffan De Mistura sera-t-il l'homme de la situation ?


Sa nomination à été acceptée par Rabat, l’italo-suédois Staffan De Mistura va devenir le prochain émissaire spécial de l’ONU sur le dossier du Sahara. Un poste vacant depuis 30 mois. Période au cours de laquelle les États-Unis ont reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara et où Alger a décidé de suspendre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Quels défis attendent De Mistura ? Quelles cordes à son arc ? Dans Le Scan, le podcast d’actualité de TelQuel, Landry Benoit reçoit Mohamed Badine El Yattioui, professeur de relations internationales à l’Université américaine de Dubaï et Eduard Soler i Lecha, chercheur au centre de réflexion CIDOB à Barcelone, spécialiste des questions géopolitiques méditerranéennes.




Sahara : Staffan De Mistura sera-t-il l'homme de la situation ?



Samedi 18 Septembre 2021

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.