L'ODJ Média



Scarlett Johansson accuse OpenAI d'utiliser sa voix pour ChatGPT


Rédigé par le Mercredi 22 Mai 2024

​Lundi dernier, l'actrice Scarlett Johansson a accusé OpenAI d'avoir utilisé sa voix sans son consentement pour créer l'une des voix de ChatGPT, nommée "Sky".



Suite à cette polémique, OpenAI, dirigée par Sam Altman, a annoncé qu'elle suspendrait temporairement l'utilisation de la voix concernée, "Sky".

Des questions et des critiques ont émergé concernant une voix similaire à celle de Scarlett Johansson, incitant OpenAI à réagir.

"Nous avons entendu les questions concernant notre choix de voix pour ChatGPT", a déclaré OpenAI. "Nous travaillons à suspendre l'utilisation de Sky pendant que nous examinons ces préoccupations", a-t-il ajouté.

Dans un article de blog, OpenAI a affirmé que la voix de Sky n'était pas une imitation de celle de Scarlett Johansson, mais plutôt une combinaison de différentes voix d'actrices.

Cependant, Scarlett Johansson maintient que l'entreprise et Sam Altman ont intentionnellement copié sa voix sans son consentement, ce qui l'a poussée à engager un avocat pour obtenir des modifications.

"Dernièrement, j'ai reçu une proposition de Sam Altman, qui voulait m'embaucher pour être la voix du système ChatGPT 4.0", a expliqué l'actrice dans un communiqué. "Il a dit que ma voix apporterait du réconfort aux gens", a-t-elle ajouté, précisant qu'elle avait refusé l'offre.

Scarlett Johansson a exprimé sa surprise et sa colère en découvrant la démo de la voix utilisée. "Quand j'ai entendu la démo, j'ai été choquée, en colère et incrédule que Monsieur Altman ait créé une voix si similaire à la mienne que même mes proches et les médias n'ont pas pu faire la différence", a-t-elle déclaré.

Elle a également mentionné un tweet de Sam Altman, qui semblait suggérer que la similitude était intentionnelle en tweetant simplement le mot "her".

Scarlett Johansson avait précédemment prêté sa voix à un système d'intelligence artificielle dans le film "Her", une référence revendiquée par les créateurs de ChatGPT.

L'actrice a été contrainte de faire appel à un conseiller juridique, qui a envoyé deux lettres à Sam Altman et OpenAI. En réponse, OpenAI a accepté à contrecœur de retirer la voix "Sky".

Scarlett Johansson a souligné l'importance de la clarté et de la protection des droits individuels dans un contexte où les "deepfakes" et la protection de l'image personnelle sont des préoccupations majeures. Elle attend avec impatience l'adoption d'une législation appropriée pour garantir ces droits.

Mots-clés : Scarlett Johansson, OpenAI, ChatGPT, polémique, intelligence artificielle, deepfakes, droits individuels






Basma Berrada
Jeune journaliste à l'ODJ En savoir plus sur cet auteur
Mercredi 22 Mai 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages