L'ODJ Média




2023 : Gérer les incertitudes


L’incertitude engendre la crainte et elle est grande en ce début d’année devant une actualité qui nous pose moult questions. Elle risque de nous imposer une révision de nos attitudes et une remise en question de nos choix. Cette incertitude va-t-elle devenir la norme pour cette nouvelle année ?



Écouter le podcast en entier :


Par Gabriel Banon

2023 : Gérer les incertitudes
La situation économique est préoccupante eu égard aux variations du prix de l’énergie, à l’inflation, aux ruptures dans les chaînes de produc­tion, à la santé, à l’environnement, au politique et à la géopolitique. La guerre interminable d’Ukraine laisse les analystes interpellés par l’obstination de Washington à nourrir et maintenir une guerre en Europe, guerre qui n’aurait jamais dû avoir lieu. L’illusion de croire affaiblir ainsi la Russie et l’Europe, illustre la médiocrité historique de la politique étrangère américaine. Ne voir midi qu’à sa porte, est une approche à éviter en géopolitique. Malheureusement certains pays sont aveuglés par leur politique hégémonique.

On n’est pas tous égaux face à l’incertitude, loin s’en faut, aussi bien du point de vue des indicateurs de santé mentale que des conséquences économiques de la situation. Il faut reconnaître que les États-Unis sont les grands « profiteurs » de la guerre en Europe et de la politique des sanctions à l’égard de la Russie. Le complexe militaro industriel américain engrange des superbénéfices et le gaz américain a trouvé une santé insolante qu’il recherchait vainement.

Cependant, la relation entre anxiété et absence de contrôle est pri­mordiale pour le citoyen lambda. Le référentiel pour gérer les situations, vise plus souvent à éli­miner l’incertitude qu’à l’apprivoiser. Les entrepreneurs, eux non plus, n’échappent pas à la règle. 

Le contrôle n’est rien d’autre que la capacité d’agir dans une situation pour éventuellement la modifier.  Souvent, on tend à considérer que ce qui se passe ne dépend pas de soi. Certains croient que tout dépendra de soi et non pas de l’envi­ronnement et d’autres que tout dépend à la fois de l’environnement et de soi.

Analyser ce qui fonde ces trois attitudes peut aider à tirer des conclusions utiles pour mieux appréhender l’incertitude dans son quotidien. C’est l’environnement qui dicte sa loi. Ceci confère un caractère objectif à la situa­tion. On doit s’adapter aux faits constatés, le contrôle se réduit à la capacité à s’adapter à une situation pour en tirer profit ou s’en défaire. 

Cette approche caractérise l’action de l’entrepreneur milliardaire Elon Musk, patron de SpaceX, Tesla et désormais Twitter. Il veut rendre désirable l’idée d’habiter un jour sur la planète Mars. Le contrôle s’exerce principalement sur les moyens de convaincre et de tout mettre en œuvre pour influencer le cours des choses. Rien à ce jour ne permet de dire qu’il soit possible de vivre sur cette planète, ni même de s’y rendre en toute sécurité. Ce projet naît de la subjecti­vité de Elon Musk qui conduit l’action.

 

Force est de constater qu’il est possible d’influencer autant que de nous laisser influencer. C’est la posture que décrit la théorie de l’effectuation développée par Saras D. Sarasvathy en 2001, qui fait l’objet de travaux récents. Saraswathy est professeur en Entreprenariat, en stratégie d’entreprise et d’éthique, à l’université de Virginia Dardan School of business. USA. 

On peut contrôler ou gérer au mieux une situation incertaine dès que l’on n’accepte que des risques acceptables, que l’on s’ap­puye sur les autres, que l’on  co-créer avec eux, que l’on tire parti des inattendus résultants des incertitudes et surtout que l’on ne s’engage que si on le veut. Cette approche s’appuie sur une représentation non déter­ministe et non autoritaire de la marche du monde.  Nous nous sommes tous retrouvés à un moment ou à un autre face à de telles situations qui nous imposent un choix. 

La dernière approche est la plus adaptée à un haut niveau d’incertitude dans la mesure où elle permet d’avancer à partir des données du présent et non pas d’un futur hypothétique objec­tivé ou subjectivité.

L’incertitude doit être perçue comme incontournable, alors nous devons apprendre à y faire face, au lieu de s’y opposer.

Rédigé par Gabriel banon sur Gabriel Banon
 

 



Dimanche 29 Janvier 2023


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Avril 2024 - 15:34 Allo Alger, ici Berkane !

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




Recherche

















Revue de presse










Menu collant à droite de la page