L'ODJ Média




A Dakhla ouverture de la 3ieme rencontre du Forum des associations africaines d’intelligence économique

Avec Dakhla, une nouvelle centralité du Royaume


Dakhla ancien petit port colonial Villa Cisneros, avec son village de pêche au cœur de la ville et son habitat insalubre, totalement privée de services publics est transformé aujourd’hui en véritable métropole avec son armature urbaine modernes ses infrastructures, ses équipements, ses complexes sportifs, son aéroport, son réseau routier, sa gare routière, son port, son musée dédié aux arts et à la culture du Maroc saharien et son centre d’accueil et de conférence.



Écouter le podcast en entier :


Par Farida Moha

A Dakhla ouverture de la 3ieme rencontre du Forum des associations africaines d’intelligence économique
C’est dans ce centre international imposant qu’aura lieu sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 3ieme rencontre du Forum des associations africaines d’intelligence économiques anglophones lusophones et francophones sur le thème « l’Afrique de l’innovation, politiques nationales et partenariats panafricains ».

 
Une rencontre  qui intervient  dans un moment d’inquiétude  suscitée par la situation de crises d’une partie de l’Afrique ravagée par les effets du changement climatique , des épidémies ,de l’inflation galopante, des coups d’état militaires  au Mali en Guinée  au Tchad au Soudan, par la guerre civile en Ethiopie et en RD du Congo ….Une situation qui ne décourage pas cependant tous ces chercheurs, experts , entrepreneurs  et développeurs réunis à Dakhla et tous ceux qui croient en l’Afrique .

Tous ceux qui ont décidé de lutter contre les vents contraires et les inerties pour construire le continent, exploiter son potentiel,  faire émerger la recherche, l’innovation et la créativité pour tirer le meilleur de ce moment de transition écologique technologique et économique .Le choix de la ville de Dakhla est tout un symbole  de volonté , de détermination et d’ouverture au monde pour acquérir l’intelligence des situations et pour anticiper ce monde qui vient .

Au-delà des infrastructures ,les multiples rencontres organisées par Driss Guerraoui et son équipe dans le cadre « des rencontres internationales de Dakhla » et du « Forum des associations africaines  d’intelligence économique » dans cette ville, témoignent de l’importance accordée au capital humain , à la circulation de la connaissance et du savoir et de l’Intelligence économique .
Eclairage sur Dakhla l’ancienne Villa Cisneros et sa transformation. 
 
 
Le Maroc a constitué des siècles durant le cœur battant politique, religieux, économique et commercial de tout l’ouest saharien. Il faut se rappeler souligne l’historien Bernard Lugan, le rôle joué par Sijilmassa, en relation directe avec tout le monde ouest-africain était la métropole économique et culturelle du Sahara  .. Il faut se rappeler l’importance des échanges commerciaux entre caravaniers venus du Maroc qui se déroulaient autour du bassin du fleuve Sénégal, échange et vente d’or, d’épices, de tissus, de céréales, de chevaux, de dattes, de la gomme « arabique », du sucre.

Aujourd’hui le Maroc est revenu chez lui, en Afrique. Son passé historique et géographique façonne ses relations avec le continent. 
La géographie du Royaume imprime de son côté, sa géopolitique. Doté d’une façade atlantique (2934 kms) et d’une façade méditerranéenne (532 kms) jouxtant le Sud de l’Europe, le Maroc jouit d’une position géographique privilégiée en Afrique, au Maghreb et à proximité de l’Europe.

Deux outils d’importance, en l’occurrence deux ports permettent de relier l’Europe et le monde à l’Afrique   : Au Nord, le port Tanger Med lance en 2007 s’est s’imposé dans le paysage portuaire et logistique. Aujourd’hui, il est le premier port d’Afrique et le premier port à conteneurs en Méditerranée. Il confirme également sa place de hub majeur des flux logistiques nationaux et internationaux en tant que plateforme de transbordement majeure sur les flux intercontinentaux et d’éclatement vers l’Afrique, qui représentent près de 40% du trafic conteneurs traité. 

 
Au sud, le développement des provinces du sud a donné une nouvelle centralité au royaume. Le port de Dakhla Atlantique, de petit port colonial transformé en futur hub régional, va dans quelques années, repositionner toute la région sur les routes maritimes tout en assurant le développement économique, social et industriel de la région dans tous les secteurs productifs (pêche, agriculture, mines, énergie, tourisme, commerce, industrie manufacturière).

On assiste en fait à un rééquilibrage des forces  territoriales du Royaume après l’élan donné au début du millénaire à la région du Nord .Aujourd’hui la région de Souss Massa depuis le discours royal du 6 novembre 2019 est appelée à s’inscrire dans une  dynamique de développement porté par une nouvelle génération d’infrastructures comme la future ligne ferroviaire Marrakech Agadir et le développement du réseau routier Agadir Dakhla et portée par les potentialités de la région .

Nous assistons à une reconfiguration de la géographie de développement de notre pays , plus équilibré ,Agadir étant à égale distance entre Tanger et les provinces du Sud . L’ouverture vers l’Afrique sera portée par la ZLECAF,la Zone de libre-échange continentale africaine ,qui sera  l’un des plus grand marché commun du monde  unissant  54 pays avec 1,3 milliard d’habitants.

La zone  crée depuis le 1 janvier 2021 un nouveau contexte géopolitique en ouvrant  de larges horizons, en   stimulant le commerce intra-africain, commerce des biens et des services, les investissements, les droits de propriété intellectuelle et la politique en matière de concurrence
 
Dakhla plus proche de Dakar que de Casablanca
 
Cette réalité historique et géographique renforce la profondeur historique de la relation entre le Maroc et l’Afrique. Dans ce sens les provinces du sud avec la région de Dakhla  en pleine mutation  représente un passage incontournable entre le Maroc et l’Afrique et constitue une porte d’entrée vers l’Afrique de l’ouest  .Il faut rappeler que Dakhla est plus proche de Dakar que Casablanca .

Ce port étalé sur 1600 hectares  englobera un parc industriel et logistique baptisé “West Africa Free Zone” ,un port de commerce , un port de pèche et un chantier naval .Il sera  aussi une très bonne alternative au trafic terrestre pour les marchandises à destination de l’Afrique de l’Ouest ».

Le Maroc affiche d’autre part de devenir le premier pays du continent africain neutre sur le plan climatique, Il vise à rendre 42% de sa production d'énergie renouvelable en 2020 et passer à 52% en 2030 en investissant notamment dans la production d’énergie solaire et éolienne des provinces du sud .

 
L’environnement créé par le nouveau modèle économique des Provinces du Sud donne aux investisseurs une visibilité quant aux opportunités d’investissements ouvertes dans la région, et ce grâce aux efforts déployés en matière de renforcement des infrastructures, de la stabilisation de la situation politique et de l’amélioration du climat des affaires.

Avec une position géostratégique, des infrastructures modernes, des facilités pour l’octroi du foncier, un réservoir de capital humain qualifié… cette région, objet d’une Vision Royale ambitieuse pour les Provinces du Sud a tous les atouts pour décoller. En témoigne la réalisation de la route Tiznit Dakhla  opérationnelle sur plus de 1015 km qui va permettre  une solide  jonction  commerciale entre le Maroc et la Mauritanie et au-delà l’Afrique subsaharienne et  rétablir ainsi la fluidité de circulation  en permettant a des centaines de  véhicules de transiter par cette voie ...
 
Le désenclavement des provinces du sud a permis à ces dernières d’être connectées aux autres régions du Royaume et de contribuer au nouvel équilibre du pays tout entier, porté par les régions du Sud. La fluidité de circulation désormais assurée au point stratégique de Guerguerate permet également de maitriser le corridor Afrique Europe de Tanger à Lagos et de créer de nouveaux marchés. La maitrise du corridor Tanger Lagouera étant l’un des objectifs.Selon un politologue.

«  Les voies d’accès, les corridors nord-africains sont parmi les plus compétitifs en raison de la proximité de la façade atlantique et méditerranéenne des deux principaux marchés internationaux des biens et des services : les États-Unis et l’Europe. Une combinaison des voies terrestres et maritimes offre à l’Afrique du Nord un avantage stratégique à la condition que la paix soit durablement préservée » .

Rédigé par Farida Moha 



Lundi 5 Décembre 2022

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 



















Revue de presse