L'ODJ Média




Âge donné


Nous sommes stimulés et attirés par ce qui nous passionne et nous excite, le reste, c’est du vent !



Écouter le podcast en entier :


Par El Montacir Bensaid

Je viens de lire une polémique à propos d’un homme de soixante ans qui n’aiment que les femmes de trente-cinq ou quarante ans et les commentaires sur ce « Pervers », n’ont pas été tendres :

Il doit consulter un psy, il faut qu’il suive une thérapie, il n’est pas très normal, il devrait se remettre en question et bla bla bla !
Je m’interroge très sérieusement sur nos échelles de valeur et sur nos jugements, trop hâtifs.

Pourquoi dans notre société et là je parle au sens large, ne pouvons-nous pas respecter le choix des autres ?

Une femme, mature, de cinquante ans qui fréquente un jeunot de trente ans, est automatiquement accusée d’être une dévergondée, un peu nymphomane sur les bords, une vicieuse…

Un homme âgé qui tombe amoureux d’une jeune femme, est, à la limite, pédophile, irresponsable, cherche à rajeunir, a peur de vieillir…

Mais de quoi on se mêle ?

Un philosophe du corps, un certain Bernard Andrieu parle de ce « Dévieillir », c’est-à-dire se tremper dans l’eau de cette jeunesse pour rajeunir soi-même :

Bull shit !

Qui a décrété qu’il faut tel ou tel nombre d’années entre deux personnes pour qu’un couple perdure ?

Foutaises !

On a tout essayé : même âge, différence de deux à quatre ans, dix ans au max, homme plus jeune, femme plus jeune…

Aucune recette ne marche !

Pire encore, le sempiternel discours :
À son âge, il veut avoir un bébé ! Mon Dieu !
Dieu nous a faits pour vivre et nous reproduire !

Les sous-entendus récurrents, le mec va crever bientôt et laisser derrière lui un orphelin !
Ah, parce que la mort est une gendarme embusqué derrière son radar à attendre que vous dépassiez la vitesse limite pour vous verbaliser ?

Quelle blague !

Dans notre entourage, nous ne perdons que des personnes âgées ?


Foutaises encore !
La mort, c’est un gendarme farfelu, pervers et vicieux, imprévisible qui vous siffle au moment le plus inattendu pour vous arrêter et vous retirer définitivement votre permis de vie.

Alors que chacun vive son bonheur comme il l’entend et avec qui il veut !

Cessons de stigmatiser les couples, nous ne sommes pas là pour leur tenir la chandelle, ils ne nous demandent rien, laissons-les s’épanouir.

Elle profite de son argent, il profite de son corps ? Et alors !
Il profite de son argent, elle profite de son corps ? Et alors !
Ils s’aiment malgré leur différence d’âge : va bene !

Nous sommes stimulés et attirés par ce qui nous passionne et nous excite, le reste, c’est du vent !

El Montacir Bensaid



Lundi 22 Août 2022


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Mai 2024 - 17:05 Ssi Allal Rahimahou Allah…

Vendredi 24 Mai 2024 - 02:44 Tribune

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse