Menu

Armageddon




Au sens biblique du terme, Armageddon, c’est l’ultime combat entre le bien et les forces du mal.
 
Je n’avais jamais imaginé, dans mes jeunes années, que cette lutte tant de fois décrite dans les textes sacrés, comme une apocalypse, serait menée, contre l’humanité, par un virus microscopique qui, non content de décimer nos rangs, se transforme et se déguise, perfidement, pour encore mieux, nous surprendre, nous déstabiliser et nous exterminer.
 
Ce nain commence sérieusement à me pomper l’air, à me courir sur le haricot, en un mot, à m’emmerder.
Le bien et le mal, c’est nous, les hommes qui le faisons et ce n’est pas ce minus que nous devons combattre mais nos peurs, nos mauvaises habitudes, notre égoïsme, notre ego démesuré, notre gestion outrancière des biens de ce monde et de ses ressources.
Armageddon, ce sont les milliers de migrants désespérés qui se jettent dans les flots des océans, pour y mourir.
Armageddon, ce sont les baleines et autres cétacés qui échouent sur les plages pour nous signifier leur souffrance.
 
Armageddon, ce sont les forêts amazoniennes qui brûlent.
Armageddon, ce sont les sans-abris, les laissés pour compte, les damnés de la terre qui survivent dans la précarité et le dénuement. Des ombres dans le paysage de nos villes et de nos campagnes.
Armageddon, ce sont les millions de femmes, trophées de guerres sauvages et infinies, qui sont kidnappées, violées, battues et torturées.
Armageddon c’est la pollution de notre planète, terre et mer, les gaz à effets de serre, la disparition de milliers d’espèces animales, de milliers d’espèces végétales.
 
Armageddon, c’est l’inculture, l’analphabétisme, l’incivisme, l’intolérance, le racisme, l’injustice et la pauvreté.
Alors, mes amis, derrière vos bavettes, de grâce, dépassez le virus et pensez à ce qui nous attend, une fois qu’il sera vaincu.
 
Pensez à la leçon qu’il nous a donnés, à tout ce que nous avons failli perdre mais aussi à ce qu’est la précarité, ne pas savoir de quoi demain sera fait, est ce que notre business continuera à tourner, est ce que nous n’allons pas perdre notre emploi, notre logement, notre petit confort.
 
Armageddon, oui, mais c’est le Bien qui va triompher du Mal.
El Montacir Bensaid.





Lundi 8 Février 2021




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html






L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site