L'ODJ Média




Au-Delà du Bonheur, le bien-être peut-être


Le bonheur s'efface, comme un rêve évanoui,
Mais le bien-être persiste, ancré dans l'infini.
Cultive ton esprit, chaque jour sans répit,
Et trouve dans ton cœur une paix infinie.

Dans les ombres du temps, cherche la vérité,
Le bien-être est là, dans l'effort répété.
Loin des illusions, loin des chimères fausses,
Seule la constance ouvre la voie des cœurs féconds.



Par Adnane Benchakroun

Ô bonheur chimérique, illusion fugitive,
Dans les recoins des cœurs, ta flamme se ravive.
Mais je ne crois en toi, spectre insaisissable,
Quand le bien-être, lui, se montre plus durable.

Le bien-être, lui seul, s’apprend avec ardeur,
Il se cultive au jour par la constante labeur.
Comme un athlète forge ses muscles en douleur,
L’esprit aussi se forme, résistant à l’horreur.

Une recherche dit que la pratique assidue
Apporte des bienfaits en âmes éperdues.
Mais il faut, pour cela, persévérance pure,
Ou les fruits du labeur s’effaceront sans cure.

Tels les sportifs qui s’entraînent chaque jour,
Notre mental exige un pareil long séjour.
Pas d’éphémère éclat, ni de fragile amour,
Mais un travail constant, éloignant les détours.

Une séance unique ne suffit en aucun cas,
À garder le corps fort, vibrant et plein d’appas.
Ainsi notre esprit doit être entretenu,
Pour que le bien-être soit vraiment soutenu.

Sans effort régulier, la santé s’effiloche,
L’esprit retombe alors en cette froide poche,
Où le bonheur s’éteint, laissant place au néant,
Tandis que le bien-être rayonne, éclatant.

Le chemin du bien-être est pavé de sueur,
Il demande de l’âme une grande vigueur.
Point de miracle ici, ni de promesses vaines,
Juste la constance qui au bonheur s’enchaîne.

Ne soyons pas dupes des illusions passées,
Le bien-être se forge par l’âme et ses pensées.
Les efforts répétés, le chemin lumineux,
Écartent les ténèbres, nous rendent harmonieux.

L’esprit comme le corps, exige le labeur,
Pour atteindre enfin cette douce saveur.
Le bonheur peut passer, fragile et incertain,
Mais le bien-être, lui, reste un solide lien.

Apprenons chaque jour à cultiver notre être,
Par la réflexion, la pratique et l’âtre.
Le bien-être se gagne, il n’est pas un hasard,
Mais le fruit du travail, du vrai et non du fard.

Les vagues de la vie, l’océan des tempêtes,
Ne sauraient ébranler l’âme bien en tête.
Car en forgeant l’esprit, en taillant son bien-être,
Nous affrontons le monde, victorieux en maître.

Oublions les mirages d’un bonheur factice,
Cherchons la vérité, le bien-être propice.
Par l’effort quotidien, par l’âme affermie,
Nous bâtissons en nous une douce harmonie.

Ainsi le bien-être, constant compagnon,
Nous guide dans la vie, loin de toute illusion.
Et le bonheur alors, simple et sincère éclat,
Pourrait, de temps en temps, nous toucher délicat.

Ce poème parle de bonheur, bien-être, santé mentale, entraînement, pratique régulière, persévérance, effort continu, illusion, constance, harmonie




Lundi 10 Juin 2024


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Juin 2024 - 12:58 Le Déshonneur de l’Humanité

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse