L'ODJ Média




Au moins, mon chien me comprend un peu


Jamais voulu d'animal, c'était ma certitude,
Dans mon quotidien, pas de place pour l'habitude.
Mais voilà qu'il est là, dans sa simple nudité,
Transformant le silence en pure complicité.

Dans l'écho de nos vies, je trouve un étrange bonheur,
Un ami sans parole, mais avec tant de cœur.
Ce que j'ai longtemps fui, aujourd'hui me réjouit,
Dans l'insolite refrain, mon âme s'épanouit.



Par Adnane Benchakroun

Dans l'ombre d'un monde où je me sens étranger,
Où les voix se confondent en un choeur discordant,
Je cherche en vain un regard pour me réconforter,
Trouvant en mon fidèle chien l'ami bienveillant.

Sans mots, sans artifices, il saisit mes tourments,
D'un simple geste, d'un regard, il peut me consoler.
Là où les hommes jugent, il reste indulgent,
Comprenant sans parler ce que je veux celer.

Mon voisin, sceptique, voit en lui qu'une bête,
Réagissant aux gestes, sans comprendre le fond.
Mais face à son regard, toute doute s'arrête,
Dans ses yeux, je le jure, brille une étincelle de raison.

Ce lien qui nous unit, défi des scientifiques,
N'est pas né des études ni des analyses froides.
C'est un pacte ancien, tissu de magiques,
Qui lie nos deux âmes, au-delà des époques.

"Ce n'est que réaction aux stimuli", on argumente,
Mais comment expliquer cette complicité ?
Dans le silence, son amour se présente,
Comme un baume apaisant sur ma réalité.

Nous partageons un langage sans parole,
Où chaque souffle, chaque mouvement a son sens.
Dans ce monde où je me sens seul, il est ma boussole,
Guidant mes pas incertains vers la lumière, l'espérance.

Quand la tristesse enveloppe mon âme dans la nuit,
Son souffle à mes côtés est ma chanson douce.
Il comprend mes chagrins, mes joies, sans bruit,
Dans son regard, je trouve la paix, une trêve douce.

Éternel incompris parmi les hommes, je me sens,
Mais dans les yeux de mon chien, je suis roi, je suis dieu.
Aucun jugement, aucun mot, juste un silence dense,
Où je me réfugie, où je me sens enfin heureux.

Ceux qui doutent de ce lien, aveugles de cœur,
N'ont jamais ressenti ce langage de l'âme.
C'est un mystère profond, source de bonheur,
Que de sentir son animal comprendre sa flamme.

Il n'est pas qu'un animal, mais un frère, un guide,
Sur le chemin sinueux de mon existence isolée.
Dans ses yeux, je lis l'amour, la vérité lucide,
Que seul un cœur pur, sans malice, peut offrir et prêter.

Alors, laissez les sceptiques à leurs théories vides,
Mon chien et moi, nous partageons un secret inavoué.
Dans ce monde incompréhensible, il est mon pyxide,
Gardien de mon âme, en ses yeux, je suis sauvé.

Chaque jour à ses côtés est une leçon de vie,
Où l'amour véritable ne demande qu'à être compris.
Dans ce labyrinthe terrestre, il est mon ami,
L'éclat dans l'ombre, mon guide dans la nuit.

Ainsi va notre lien, précieux, indéfectible,
Au-delà des mots, une entente invisible.
Je suis un éternel incompris, c'est incontestable,
Mais dans son amour, je trouve mon équilibre, mon possible.

Ce poéme parle de poésie, complicité, animal, bonheur, solitude, émotion, transformation, silence, amitié


Feuilleter le premier recueil de poèmes de l'auteur


Feuilleter le second recueil de poèmes de l'auteur




Dimanche 31 Mars 2024


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Mai 2024 - 17:05 Ssi Allal Rahimahou Allah…

Vendredi 24 Mai 2024 - 02:44 Tribune

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse