L'ODJ Média




Benchakroun, l'arabe charpentier

Modestie mise à part, je cherche encore les origines de ma famille


Sous les ciels de Maroc, où les rêves s'entrelacent,
Benchekroun, un écho, dans le vent qui passe.
Des lignes, des vies, sous le poids du temps,
Un nom qui voyage, portant nos sentiments.

Entre les chevrons, l'histoire se dessine,
Nos cœurs battent au rythme des origines.
Mélancolie d'un passé, gravé dans la pierre,
Benchekroun, notre chant, dans l'air solitaire.



Par Adnane Benchakroun

Au cœur du Maroc, sous le ciel azuré,
Naquit un nom, Benchekroun, en l’air murmuré.
"Bain Ashkuroun" l’origine, un sens encré,
Entre les chevrons, l’histoire a été forgée.

Dans l’architecture, des lignes en V dressées,
Des structures bâties, de mains expertes, pensées.
L’alignement parfait, une prouesse clamée,
A donné son nom, par la tradition, portée.

Benchekroun, reflet d’un savoir-faire ancien,
Des bâtisseurs de rêves, sous le ciel marocain.
Fès, Casablanca, Marrakech à Rabat,
Le nom voyage, dans chaque souffle, il éclat.

Varié en son écrit, mais unique au cœur,
Ben Chekroun, Benshekroun, une même valeur.
Les variantes d’un nom, telle une fleur,
Ne changent pas l’essence, de l’ancêtre bâtisseur.

Dans le Nord de l’Afrique, où les noms sont des chants,
Chaque syllabe porte un héritage, pesant.
Des métiers, des vertus, dans le sang transmis,
Les Benchekroun, une lignée, sous le soleil bénit.

L’art de l’architecture, un don précieux,
Transmis de génération, sous le ciel bleu.
Le nom témoigne, d’un passé glorieux,
Des mains qui bâtissent, un futur lumineux.

Le chevron, symbole de force et d’union,
Dans chaque maison, une révélation.
Benchekroun, le nom, une forte fondation,
De l’art marocain, une belle incarnation.

À travers les âges, le nom s’est propagé,
Porteur d’histoires, d’un passé enluminé.
Des artisans, des sages, sous le ciel étoilé,
Leur nom, leur fierté, à jamais gravée.

Chaque variation, une histoire à part,
Benchekroune, Bencheqroun, des noms à déchiffrer.
Mais l’essence reste, dans chaque regard,
Un héritage fier, que rien ne peut altérer.

Ce nom porte en lui, des siècles de savoir,
Une empreinte profonde, dans l’histoire, à voir.
Benchekroun, une ode à l’art de construire,
Un pont entre le passé et l’avenir.

Dans le vent du Maroc, le nom résonne encore,
Symbole d’unité, de force et d’accord.
Les chevrons s’entrelacent, dans chaque destin,
Benchekroun, un nom, sur le chemin divin.

Imhotep, l'Égyptien aurait chanté, de sa plume éclairée,
Ce nom qui traverse, le temps, la mer, les années.
Benchekroun, un héritage, fièrement porté,
Dans l’écho du Maroc, à jamais inscrit, sacré.

Ainsi se clôt l’histoire, du nom vénéré,
Benchekroun, entre les chevrons, est né.
Dans les cœurs marocains, un nom un peu adoré,
Un symbole vivant, de l’identité, célébré.



Mercredi 3 Avril 2024


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Avril 2024 - 09:27 J'ai le silence musical en solitude

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




Recherche

















Revue de presse










Menu collant à droite de la page