Menu

Botola Pro : Mano mano entre Casablancais


La Botola Pro poursuit , bon gré mal gré , son petit bonhomme de chemin avec un coude à coude entre les deux clubs casablancais et une lutte acharnée en bas de classement pour le maintien.



Botola Pro : Mano mano entre Casablancais
botola_pro_mano_mano_entre_casablancais.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (3.81 Mo)

Sans public toutefois, quoique Fawzi Lakjaa, le président de la fédération,  avait promis qu'il y aurait certainement du nouveau à ce sujet, très prochainement. Mais franchement , cela ne dépend absolument pas de la FRMF , mais plutôt des autorités sanitaires du Royaume.
 
En effet , depuis le début de la saison Raja et Wydad jouent au chat et à la souris et se partagent la tête de classement . 
Là , les deux équipes Casablancaises ont carrément et définitivement fait le vide derrière elles avec dix points d'avance sur le trio de poursuivants à sept journées de la fin  .
Le Wydad qui a lamentablement raté sa demi- finale de la Champions League en se faisant éliminer par une très modeste équipe sud-africaine du Kaisers Chiefs, va certainement chercher à se remobiliser pour la fin de la Botola et la Coupe du Trône . 
Mais , franchement  les Rouges n'ont pas réussi à marquer un seul but en 180 minutes lors des demi-finales , et il y a énormément de questions à se poser concernant l'attaque du Wydad , les buts tous faits ratés par Ayoub Elkaabi et le jeu trop prévisible du WAC.
 
La Raja , lui aussi , qui s'est qualifié in-extremis  et jusqu'au bout du suspense dimanche soir pour la  finale de la CAF , devrait se poser énormément de questions,  surtout en ce qui concerne la préparation mentale des joueurs .
Certes , il y a eu le trop plein de matches tous les trois jours pour les deux clubs Casablancais , mais cela n'excuse en rien les entraîneurs qui n'ont pas fait tourner leurs effectifs , faisant trop jouer les titulaires et pas du tout les autres .
Et puis , on a cette impression que les deux coachs n'ont jamais de plan B quand les choses ne tournent pas rond .
Mais bon, au Raja comme chez les autres on reprend les anciennes recettes et les mêmes mauvaises habitudes et on reprend la même chanson pour le même feuilleton chaque saison.
Sinon , pour le titre de champion il se peut que cela se joue lors du derby qui doit se jouer samedi prochain , mais comme le Wydad a trois points d'avance sur son poursuivant , gageons que le Raja va jouer le titre jusqu'à la dernière minute de la dernière journée . Exactement comme la saison dernière .
 
Cherche stade désespérément.
 
Pour terminer , un jour il faudra se décider à évaluer cette politique de construction de grands Stades , à quoi cela sert-il en effet si chaque saison la moitié des clubs n'ont pas de terrains pour jouer à domicile. 
Et puis , il faudra voir ce qui se passe avec le ministère de la Jeunesse et des sports et du côté des communes , avec ces marchés à répétition avec travaux interminables sur les pelouses et les gradins qui font en sorte que les stades sont impraticables presque tout le temps..!!
Voilà l'édition 2021 de cette Botola Covid19 , qui va laisser des traces dans les caisses de tous les clubs , nous offre néanmoins un sprint final qui va se jouer au finish  , tant pour le titre que pour la relégation , et cela promet du suspens, des émotions et certainement des rebondissements. 
Même chose  en ce qui concerne la relégation puisque six clubs sont concernés par le maintien : le RCAZemmamra , le RCOZem , le Youssoufia de Berrechid , le Chabab de Mohammedia , le Moghreb de Fès , et le Difaa d'El Jadida .Sans oublier le FUS, l'OCSafi et le Hassania d'Agadir qui ne sont pas encore mathématiquement sauvés .
Les points seront dorénavant très chers et bien malin celui qui pourra deviner quels clubs vont devoir quitter la Botola Pro et lesquels réussiront à garder leur place parmi l'élite .
Les pronostics vont bon train et faute de public dans les gradins , le suspense sera au rendez vous jusqu'à la fin .
En attendant,  un grand bravo à la commission de la programmation qui a réussi à solder le trop-plein de mises à jours et de reports pour raison de virus. Que le meilleur l'emporte. 
Vivement la saison prochaine. Bon vent .





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Lundi 28 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Septembre 2021 - 12:16 2 médailles d’or pour l'UM5 au Salon IWA 2021





Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html






L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site