Menu

Brahim Bouhlel et Zbarbooking sont poursuivis en état d’arrestation

Et un mandat d’arrêt international émis à l’encontre de Hedi Bouchenafa


La vidéo humiliante et sexiste tournée à Marrakech continue de créer des ennuis pour les “humoristes” qui l’ont filmée.
Des blagues de goût douteux où il perpétue des clichés sur le royaume et où il diffuse des images d’enfants mendiants et en se moquant d’eux.



Tandis qu’un mandat d’arrêt international a été émis à l’encontre de Hedi Bouchenafa, qui est reparti en France quelques heures seulement après le début de la polémique.

Brahim Bouhlel a présenté ses « plus sincères excuses au peuple marocain », ce dimanche 4 avril au soir. Il explique que sa volonté était de « combattre les clichés » que « c’était complètement parodique » et qu’il « jouait un personnage » en essayant d’être drôle.

Brahim Bouhlel avait attisé un tollé sur les réseaux sociaux après avoir diffusé une vidéo dégradante sur le Maroc.

Source :  le président du Club des avocats du Maroc



La rédaction


Rédigé par La rédaction le Mercredi 7 Avril 2021


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté