lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







Chine : un homme court un marathon... en fumant


Un Chinois de 50 ans vient de passer sous la barre des 3h30 sur le marathon, alors qu'il a l'habitude de courir une cigarette à la bouche.



574e parmi 1500 participants

Un coureur chinois a réalisé un exploit aussi inédit que contre-intuitif: il a couru les 42 kilomètres d’un marathon en enchaînant les cigarettes.
 
Probablement fortement dépendant à la nicotine, l’homme surnommé «Oncle Chen» a parcouru la distance dans un temps plus que respectable de 3 heures et 28 minutes.
 
Cette performance honorable lui a valu la 574e place parmi les 1500 participants du marathon de Guangzhou, dans le sud de la Chine.
 
L’homme n’en est pas à son coup d’essai. Il avait en effet déjà fait parler de lui lors du marathon de Guangzhou en 2018 et celui de Xiamen en 2019. Ses performances s’améliorent même au fil des courses et des années. Chen se trouve être un ultramarathonien, qui a parcouru des distances allant de 50 km à 12 heures.

Une performance controversée

Techniquement, il n’y a pas de règles interdisant aux coureurs de fumer puisque la plupart ont le bon sens que cela n’aidera pas leur performance.
 
Chen est également apparemment devenu connu sous le nom de « Smoking Brother » dans les cercles de course après un événement en 2017 dans la ville de Hangzhou.
 
Certains internautes qui ont commenté, ont été impressionnés par la capacité de Mr Chen à courir en fumant, mais d’autres ont suggéré qu’il voulait seulement attirer l’attention, soulignant en outre que la fumée passive est préjudiciable à la santé des autres coureurs.
 
Il n’y a actuellement aucun record du monde Guinness pour le marathon le plus rapide en fumant à la chaîne, mais s’il y en avait un, vous pouvez être sûr qu’il irait directement à l’oncle Chen.


L'odj avec Slate
Dimanche 20 Novembre 2022


Astuce & Insolite | Brèves Lifestyle | Breves Astuce et insolite



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse