Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Connaissez-vous l'origine de l'expression "OK" ?


Considérée comme "the american greatest word", cette expression date des années 1840. Il serait le mot le plus populaire sur Terre !



L'expression OK, aux consonances anglophones, est souvent employée "pour signifier notre accord, entente ou notre compréhension". Mais s'est-on jamais posé la question de l'origine de ce mot ?

Un peu d'histoire
L'expression «O.K.»  apparait pour la première fois le 23 mars 1839 dans "le Boston Morning Pos, journal le plus populaire des Etats-Unis, et qui le premier l'utilisa dans l’un de ses articles .

Qu'en est-il actuellement ?
Puis «O.K.» se répand à partir de la Seconde guerre mondiale. C’est devenu l’expression pour exprimer ou demander un «accord», selon Le Petit Robert.
 
Selon son spécialiste, le professeur d'anglais et linguiste Allan Metcalf, auteur de «O.K., l'histoire improbable du plus grand mot de l'Amérique», c'est l'expression «la plus souvent prononcée ou écrite sur toute la planète», devant «maman». Le mot «O.K.» a fait le tour du monde et est devenu depuis une expression universelle. Il est aussi facile à prononcer qu’à comprendre, utilisant les voyelles O et A et la consonne K, que l’on trouve dans presque toutes les langues de la planète»... .

Quelle signification ?
L'abréviation a été reprise dans les campagnes électorales à New-York et réinterprétée pour signifier «Old Kinderkook», un surnom choisi pour honorer le huitième président des États-Unis, Martin Van Buren, originaire de la ville Kinderhook. 
 
Le mot «ok» se répandra très vite en France ainsi que le note "Le Petit Robert". Attesté dès l'année 1869, l'anglicisme se répandra peu à peu dans la première moitié du XXe siècle sous les formes «okey-doke» et «okey-dokey» avant de s'imposer en «OK» et «okay» au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

D'autres hypothèses ont été faites sur l'origine du mot OK
Le mot «ok» serait également né à l'époque de la guerre de Sécession. En effet, après les combats, l'absence de victimes sur les champs de bataille était mentionnée par la contraction de 0 (zéro) Killed. « Zero killed » devint au fil du temps un raccourci avec les lettres OK, puis signifia plus largement : tout va bien... .

 

 
Lundi 28 Mars 2022


Informatiste spécialisée, a exercé en tant que responsable de la veille, plus de 20 ans... En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.