Menu

Conseils de santé utiles pendant le Ramadan


Par Pr Farid HAKKOU, président de la Fondation Hassan II Ramadan et Santé

Propos recueillis par Dr Anwar CHERKAOUI



Pr Farid HAKKOU
Pr Farid HAKKOU
conseils_de_sante_utiles_pendant_le_ramadan.mp3 A lire oi à écouter en podcast  (2.29 Mo)

Des données scientifiques objectives sur la Santé pendant le Ramadan commencent à se constituer en une banque de données, tient à préciser Pr Farid HAKKOU, Président de la Fondation Hassan II Ramadan et santé
 
Ainsi on connaît maintenant quelques modifications physiologiques. La sécrétion acide gastrique est accrue et inversée de la nuit au matin. La créatinine à une tendance à la hausse, ce qui peut favoriser la formation de calcul urinaires ou biliaires et favoriser aussi la constipation, d’où le conseil très important qui est celui de boire abondamment au minimum 1,5 litre d’eau/24h.
 
Dans certains pays notamment maghrébins, les marqueurs protidiques et lipidiques ont tendance à l’augmentation. Les plaquettes du sang, dont le rôle est l’arrêté de tout saignement, ont tendance à diminuer, d’on un risque d’élévation du temps de saignement.
Les pathologies chroniques type, hypertension artérielle, épilepsie, gastrite, ulcère et asthme, nécessitent une stabilisation sûre avant le mois du jeûne pour pouvoir résister à l’impact des nouvelles habitudes de vie du Ramadan.

Les modalités de prescription ont trouvé un compromis entre les données religieuses et médicales. On peut les résumer en une seule phrase : seule la voie orale est incompatible avec le jeûne.
 
L’irritabilité augmente avec le sevrage tabagique et le manque de sommeil ce qui peut augmenter les conflits familiaux et sociaux. Le remède est de se doter d’une bonne hygiène de vie alimentaire et comportementale : dormir suffisamment pour être en forme le lendemain, se nourrir convenablement, jamais jusqu’à satiété (entre 1800 et 2200 calories), mais de manière équilibrée sans oublier légumes, fruits et liquide en abondance surtoutdurant les périodes chaudes
 
Le sport est à éviter chez toute personne non entrainée et/ou présentant une pathologie chronique notamment cardiovasculaire ou pulmonaire. Pour les bien portants jeunes, il faut éviter les exercices en période d’hypoglycémie notamment les périodes proches de la rupture du jeûne.

En fait, c’est le comportement inapproprié pendant le ramadan qui est à l’origine des désagréments, il faut savoir les éviter pour vivre agréablement son Ramadan.
 
 
 

Lu 51 fois
Mercredi 14 Avril 2021




Adnane Adnane Benchakroun
Adnane Adnane Benchakroun
Adnane Adnane Benchakroun

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





Magazine créé avec Madmagz.




L'ODJ WEB MAG




Partager ce site