L'ODJ Média




Coupe du monde 2030 : faire du citoyen un ambassadeur de la culture marocaine




A lire ou à écouter en podcast :


Par : Zakaria Berala

Le patrimoine culturel marocain est une mosaïque riche qui fascine le monde par sa diversité, sa beauté et sa profondeur historique. Il constitue une source de fierté pour les Marocains et un élément essentiel pour attirer les touristes du monde entier. Il enrichit également le capital immatériel du Royaume, qui n’est pas moins important que les ressources naturelles et matérielles dans les évaluations internationales.

Commençons ce voyage culturel par Rabat, qui a réussi à combiner la prospérité avec le parfum de l’histoire et a remporté le titre de première capitale culturelle d’Afrique avec mérite. La ville incarne une culture riche et variée, de la Kasbah des Oudayas aux traits andalous, construite par les Almoravides pour combattre les tribus Berghouata sous le règne de Youssef Ibn Tachfin, à la Tour Hassan qui témoigne de la créativité architecturale, en passant par les musées et les marchés qui exhalent le parfum du métissage des civilisations.

Le Maroc est un pont entre deux continents, l’un donnant sur l’Europe et l’autre ouvrant sur l’Afrique, berceau de l’humanité. C’est un pays qui dialogue avec l’histoire et chante le présent, une terre qui abrite une diversité culturelle unique où se mêlent l’arabe, l’amazigh, l’andalou et une multitude de civilisations qui ont laissé leurs empreintes au fil des siècles.
 

​Par ailleurs, Le Rif marocain constitue une part importante de l’identité nationale.

Ses coutumes et traditions préservent une richesse culturelle authentique. C’est ce que l’orientaliste français Auguste Mouliéras a confirmé dans son livre « Le Maroc Inconnu », reflétant sa culture, ses coutumes et ses traditions authentiques. Cet ouvrage est une référence importante pour comprendre la culture du Rif marocain et sa diversité.

Cette richesse culturelle authentique est renforcée à chaque fois par des découvertes scientifiques qui révèlent l’ancienneté du Maroc et ses racines profondes dans l’histoire antique. Parmi ces découvertes, on trouve les plus vieux restes d’Homo sapiens à Jbel Irhoud, qui datent d’environ 300 000 ans !
Mais il est regrettable de constater que des touristes, des artistes et des intellectuels étrangers connaissent mieux notre histoire et notre culture que nous !

Certains d’entre eux ont même décidé de vivre au Maroc, comme l’écrivain américain Paul Bowles, dont la maison à Tanger est devenue un symbole de rencontre des cultures et d’échange d’idées.

Il est urgent d'investir notre patrimoine culturel diversifié dans le développement durable et de réserver une place importante dans les programmes scolaires et professionnels pour s’imprégner de la culture marocaine afin de préserver notre identité et notre patrimoine matériel et immatériel.

Par exemple, l’un des objectifs sur lesquels nous pouvons travailler est de faire connaître aux citoyens, toutes catégories confondues, un aperçu de ce qui distingue la culture marocaine et de ses principales étapes historiques, que ce soit par le biais de campagnes de sensibilisation, de programmes médiatiques spécialisés, ou en liant cela à des incitations matérielles ou à la distribution de brochures. L’objectif est de faire du citoyen un ambassadeur de la culture au Maroc, d’autant plus que nous aspirons à accueillir un plus grand nombre de touristes en 2030 à l’occasion de l’organisation de la Coupe du Monde.



Mercredi 3 Avril 2024


Dans la même rubrique :
< >

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




Recherche

















Revue de presse










Menu collant à droite de la page