Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Des experts découvrent un objet de fer d’origine météoritique au Maroc


Des spécialistes marocains du Musée Universitaire de l’Université de Météorites Ibn Zhor d‘Agadir et leurs homologues italiens de l’Institut de cristallographie et de l’Institut des sciences et de la technologie des plasmas se sont penchés sur quatre objets métalliques dénichés par un antiquaire français entre Imilchil et Midelt pour mettre la lumière sur l’utilisation du fer météoritique dans l’industrie artisanale marocaine.



Seules quelques études scientifiques dans le monde ont pu rapporté l'identification de météorites dans des objets anciens (deux bracelets funéraires et une hache trouvés sur deux sites archéologiques polonais, et la sculpture antique "Iron Man" taillée dans des fragments de météorite Chinga).

Au Maroc, aucun objet composé de météorites n'a été trouvé, bien que de nombreuses études scientifiques récentes indiquent qu'il existe plusieurs champs de météorites principalement à Agudar (Imilchil) et Mataka (Taza) et dans le nord et le nord-ouest du Maroc

Les quatre objets métalliques en question, récupérés en 2020 par un antiquaire français ont donné une réponse positive au test de confirmation de la présence de cations nickel (test par une solution chimique « DMG test »).

« Mais ce test n’est pas suffisant pour identifier le fer d’origine météoritique car il est très sensible, ce qui conduit à des faux positifs en effet de nombreux métaux industriels peuvent contenir suffisamment de Ni pour générer une réponse positive », indiqué dans une déclaration à Hespress FR, le spécialiste marocain de météorites, Abderrahmane Ibhi.

« Les analyses minéralogiques et microstructurales approfondies au Centre de Recherche Scientifique de la Faculté des Sciences d’Agadir et à l’Institut de cristallographie en Italie de ces quatre lames de poignard en utilisant une analyse de spectrométrie de fluorescence des rayons X (X-ray fluorescence) non destructive de pointe et la microscopie électronique à balayage (MEB), ont montré que parmi les quatre objets un seul couteau est clairement compatible avec une météorite de fer travaillée à froid » a-t-il ajouté.

Cette belle découverte honore le travail scientifique, de prospection et d’exploration des spécialistes en la matière , puisqu'il s'agit du premier objet en fer de météorite trouvé dans le Royaume à ce jour.

Aussi, face à cette importante découverte c’est en toute logique qu’un premier article scientifique publié dans la revue scientifique suisse spécialisée « Héritage »  sur l’utilisation de fer de météorite dans la culture marocaine soit parue rendant les Marocains fiers.

« Cette découverte ne doit pas être négligée car, même si ces lames ont été retravaillées, elles restent toujours d’origine extraterrestre et doivent être enregistrées comme un patrimoine météoritique national », dira à Hespress FR, Pr Ibhi.

L’expert en météorites conclura par ce mot de la fin, « Au Maroc, il peut y avoir de nombreux autres objets météoritiques, mais pour s’en assurer, un examen préliminaire, suivi de tests plus complexes est nécessaire. Pour cela, une coopération entre les collectionneurs et le Musée Universitaire de Météorites devrait être développée pour élaborer des méthodes de recherche des objets météoritiques d’origine humaine avec la création d’une catégorie spéciale des artefacts d’origine météoritique ».


L'ODJ avec Hespress  
 
Jeudi 30 Juin 2022


Basma Berrada
Jeune journaliste à l'ODJ En savoir plus sur cet auteur

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.