Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





Design inspiré des bazars



La méthodologie de conception principale du projet a commencé par une enquête sur l'histoire architecturale des bazars en Iran et dans la ville de Mashhad. Depuis des temps immémoriaux, le lien indéfectible entre les bazars de la ville et les fondements de l'économie a conduit les bazars à jouer un rôle important et cohérent dans la vie quotidienne des gens.





La morphologie principale du design est inspirée des bazars tels que Sar-Shoor, Farsh et Reza. Parmi les principales caractéristiques de ces bazars se trouve le hall d'entrée en forme de porche qui, semblable au portail principal, guide les piétons à l'intérieur.


 Des arches et des porches individuels mènent tous finalement à l'entrée principale du bazar. L'utilisation de voûtes et d'arcs pour couvrir de grandes ouvertures est une autre caractéristique visuelle des bazars.

 

Le village de Kang dans la banlieue de Mash-had a également été étudié pour son importance historique et sa structure en escalier remarquable, qui tient compte de la position géographique du village sur les flancs de la montagne. 


La formation de balcons dans chaque maison sur les pentes de la montagne, enchaînés les uns aux autres de manière superposée, a grandement contribué à la fondation de notre conception de jardin en couches.

 

Notre vie quotidienne implique aujourd'hui largement des fonctions sociales et des activités auxquelles nous participons au quotidien. Pour améliorer la vie sociale d'un individu et sa collaboration avec les autres, l'une des structures de conception urbaine les plus importantes consiste à produire des espaces publics accessibles et appropriés. 


En l'absence de tels espaces en Iran, nous avons décidé de remettre en question les espaces publics et sociaux et de tenter de conceptualiser une option idéale possible. L'idée principale du projet est de présenter une nouvelle perspective sur les espaces publics urbains, dont de nombreuses villes iraniennes, comme Mash-had, ont désespérément besoin.

 

Tagh Behesht est situé à Mash-had, en Iran. Le site du projet a un grand potentiel pour devenir un pôle urbain, étant donné sa proximité avec l'un des plus grands parcs publics de Mash-had, ce qui encourage et invite les visiteurs de tous âges.


 Dans le même temps, sa géographie stratégique lui permet de devenir une attraction majeure pour les touristes et les visiteurs des pays voisins, étant donné que Nation Park est l'une des premières attractions touristiques de Mash-had, invitant de nombreux voyageurs et touristes chaque année.

 

À la lumière de l'analyse du site du projet, Mash-had ne compte que quelques espaces verts, compte tenu de sa superficie. Principaux pôles sociaux, les bazars publics de la ville et ses quartiers d'affaires sont concentrés en centre-ville, à l'écart des espaces verts. C'est pourquoi nous avons décidé de concevoir un nouveau type de « Complexe Commercial » avec une vision plus sérieuse des espaces publics de Mash-had.

 

La présence du parc Mellat adjacent nous a permis de dégager un chemin visuel vers le parc afin de créer de meilleures vues et des passerelles plus accessibles pour les visiteurs. Cette ouverture, appelée parc en couches, s'inspire du village de Kang près de Mash-had, où les couches du rez-de-chaussée sont reliées aux couches supérieures par un sentier pédestre.

 

L'une des idées principales de la conception future du projet est la connexion à la ville, en utilisant des ponts piétonniers pour créer des allées piétonnes sûres et agréables. 


Le principe important derrière la conception de ces ponts est d'incorporer la nature et les espaces verts en tant que plates-formes situées dans différentes zones autour du projet, ce qui se traduit par une expérience plus agréable et un effet environnemental positif net.


 Ces ponts, agissant comme des sentiers piétonniers, présentent une nouvelle expérience de la ville pour les visiteurs en créant une perspective différente de la ville, loin de la circulation.

 

Le jardin plat du milieu, un peu comme un carrefour de la ville, est l'intersection entre tous les ponts piétonniers suspendus, qui invite la ville et relie finalement les étages commerciaux et les bazars restants. 


Ce jardin est le principal nœud de connexion du projet et constitue la promenade permettant à terme la circulation entre le projet et les ponts. Les sols des jardins publics, tout comme les ponts, prolongent les vues disponibles, améliorant la relation entre les unités commerciales et les visiteurs.

 

L'un des éléments les plus intéressants de ce projet sont les cours suspendues, situées entre les zones de bureaux et offrant un espace vert pour tous les étages et unités commerciales, ainsi qu'une lumière suffisante et directe pour les espaces de bureaux. 


Notre principale préoccupation dans la conception de tels espaces verts était d'assurer la bonne distance entre les unités commerciales actuelles pour permettre un paysage magnifique et ouvert; une préoccupation de conception qui n'a jamais été prise en compte dans aucune des conceptions actuelles d'immeubles de bureaux en Iran.


 La typologie générale et la forme de ce vide sont telles qu'il s'inscrit dans le prolongement du jardin étagé principal, sans offrir un accès public direct.

 

Le design extérieur du bâtiment s'inspire des arcs, que l'on trouve fréquemment dans les principaux bazars de Mash-had, tels que Sar-Shoor Bazaar et Reza. La croûte en maille de brique, en tant que deuxième coque, bloque la lumière désagréable de l'est et de l'ouest, tout en filtrant un léger degré de lumière dans les bureaux.

 

L'eau a toujours été un symbole de vie et de sérénité, et une cause vitale d'habitation. L'eau a une influence brillante sur la production d'air clair et de brises, en particulier dans les zones sèches et chaudes telles que la ville de Mash-had.


 La construction d'un petit étang dans les étages inférieurs du bâtiment permet non seulement une circulation d'air frais pendant les étés chauds, mais crée également une vue magnifique et enchanteresse.
 

 

À propos du Studio d'architecture RVAD


 

RVAD Architecture Studio a été co-fondé à Téhéran, Iran en 2020 par deux jeunes architectes iraniens, Mme Hannaneh Misaghi et M. Hasan Dehghanpour. 


Les idéaux de conception du studio se concentrent sur l'extension de la relation entre l'architecture et l'humanité, en tenant compte de l'histoire et de la culture afin de produire des conceptions appropriées pour chaque site au service à la fois de la société et de ses citoyens. 


RVAD Studio a pour objectif de présenter des solutions architecturales centrées sur les besoins des générations futures et leur potentiel au vu de l'intérêt de chaque projet pour présenter une nouvelle perspective sur les relations sociales.

 

Les projets du studio vont des maisons unifamiliales aux complexes résidentiels, commerciaux, à usage mixte à grande échelle et à la planification urbaine.




v2com-newswire.com







journaliste: Reporter photograhe En savoir plus sur cet auteur
Lundi 25 Octobre 2021

Dans la même rubrique :
< >