lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







En France, un restaurant refuse de servir les enfants


Pour ou contre interdire certains établissements aux enfants ? C’est reparti pour le débat.



« Pas d’enfants. Merci. »

La semaine dernière, un restaurant réputé de Ribeauvillé en France a affiché sur sa devanture le message suivant : « Pas d’enfants. Merci. ». La gérante de l’établissement a justifié sa décision par le comportement de la grande majorité des enfants qui fréquentent son restaurant. Cris, dégradations, course, ces petits monstres seraient pourtant impossibles à recadrer sans s’attirer les foudres de leurs parents.
 
Le propriétaire de l'établissement a en effet décidé d'interdire les enfants pendant la période du marché de Noël, probablement en raison de l'affluence. Mais cette mesure s'est retournée contre lui. A tel point que l'Office de tourisme de Ribeauvillé-Riquewihr a réagi publiquement à la polémique.


L'organisme dénonce une démarche "isolée" et "désapprouve ce type de message qui nuit à la profession et au territoire". Elle appelle toutefois à éviter les "amalgames" avec l'ensemble de la région.
 

A l'origine de la médiatisation de cette "affaire", un incident survenu le 4 décembre dernier. Une famille, qui attendait dehors qu'une table se libère, n'a finalement pas été autorisée à prendre place... en raison de la présence d'une petite fille de 4 ans dans le groupe, rapporte le site d'information régional DNA.
 
Chantal Ruh, la grand-mère de la fillette, a contacté la répression des fraudes, l'autorité de lutte contre les discriminations envers les enfants, l'Umih (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) et l'Office du tourisme pour dénoncer l'attitude du restaurateur. Elle a également partagé sa colère sur les réseaux sociaux : "Quand on touche à mes enfants ou à ma petite-fille, je sors les griffes. Tout ce que je veux, c'est que le restaurateur soit condamné à une amende", a-t-elle confié.

Des enfants "super mal élevés"

Bénédicte Langer, propriétaire du "Pfifferhus" avec son mari Roland, reconnaît ses torts :
"Je suis d'accord. Je n'aurais pas dû mettre ce mot sur la porte. Nous ne détestons pas les enfants, loin de là. Nous refusons ceux qui sont insupportables", dit-elle. L'avertissement a entre-temps disparu.
 
Pour se justifier, elle évoque une aisance considérable et le comportement des "enfants-rois" : "90 % des enfants sont super mal élevés. Ce sont des enfants-rois. Ils touchent à tout, crient, courent, abîment nos décorations de Noël", déplore-t-elle. "Et quand on fait des remarques aux parents, ils nous insultent".
 
Interdire l'accès à son restaurant pour un motif tenant à la religion, au profil ethnique, à l'état de santé, aux mœurs ou à l'âge est illégal en France : "On peut interdire l'accès aux chiens, pas aux enfants ! ", rappelle Jean-Jacques Better, président de l'Umih dans le département du Bas-Rhin.

L'odj avec 7sur7
Lundi 12 Décembre 2022


Astuce & Insolite | Brèves Lifestyle | Breves Astuce et insolite



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse