Menu

"Espace imaginaire" : la galerie Nadar expose Najia Sedrati

Najia Sedrati expose ses œuvres tout au long du mois de juillet


En exposant œuvres, durant tout le mois de juillet à la Galerie Nadar, Najia Sedrati partage enfin son émotion artistique avec les amateurs d’art, au Maroc.



break_time500msespace_i1625500531.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (675 Ko)

Une première exposition au Maroc 

Alors qu’elle a toujours réservé son art à son entourage proche, qui l’a toujours encouragé à le révéler aux autres, l’artiste peintre Najia Sedrati expose enfin ses œuvres à Casablanca. "Espace Imaginaire" , est le titre de l’exposition organisée par la Galerie Nadar durant le mois de juillet. Une seconde date après la seule et unique exposition de Najia Sedrati, qui s’est déroulée en février 2020 à Paris.

Autodidacte, Najia Sedrati se soumet aux exigences de la peinture pour se consacrer, dès 2018, à l’art figuratif déstructuré. Elle s’exprime ainsi à travers des formes et des couleurs omniprésentes qui envahissent ses œuvres. "Mon leitmotiv est de représenter la femme aux multiples visages et facettes, telle qu’elle se tient au croisement de mon propre vécu et de mon imaginaire" , a-t-elle précisé.


Exprimer les émotions à travers l'art

Au-delà de son côté artistique, l’art figuratif a toujours permis de mieux apprécier la réalité, plus que ne le permettrait l’observation d’un objet réel. Il est totalement irréaliste, mais il a cette capacité d’accentuer la réalité à travers les formes et les couleurs qui le composent, permettant de considérer ce qu’il illustre dans une autre dimension, plus émotive que la dimension primaire.

Ce qui a amené Najia Sedrati à choisir le figuratif au début des années 2000, c’est cette possibilité de proposer, à travers une œuvre, une autre lecture des personnes, des objets, une lecture plus sensible. Un choix qui lui a permis ensuite de réaliser des travaux abstraits et semi-abstrait.
 

"Mon passage à l’abstrait m’a permis d’exprimer davantage mes émotions artistiques" , déclare Najia Sedrati. Des émotions qu’elle cultive durant sa jeunesse en contemplant les œuvres de grands artistes internationaux, pionniers de l’art abstrait comme Kandinsky, Malevitch, Mondrian mais également Marlow Moss, Hilma af Klint et d’autres.
 

Ces derniers tableaux, explosifs et intenses, expriment l’inquiétude d’un monde éclaté, bouleversé, à l’image des paradoxes et des contradictions du quotidien. Son désir est de suggérer cette ambivalence tout en suscitant questionnements et émotions.

 
L'art figuratif célébré à Tanger

Le Maroc donne de l'importance à toutes les formes d'art existantes. En 2019, la Medina Art Gallery a célébré l'art figuratif en rendant hommage à cinq peintres. Les œuvres de Saad Ben Cheffaj, Fayssal Benkiran, Aziz Benja, Mohamed Drissi et Rachid Sebti ont été exposé dans le but de redonner la force à cet art. L'art figuratif permet de représenter la réalité et de donner un second niveau de signification à l'œuvre. 


LODJ avec Hespress






Rokia Dhibat
Jeune journaliste, lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur
Lundi 5 Juillet 2021

Dans la même rubrique :
< >




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html






L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site