Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Et c’est reparti pour un tour à la marguerite «on ferme …on ferme pas »




Par Souad Mekkaoui

et_c_est_reparti_pour_un_tour_a_la_marguerite__on_ferme__on_ferme_pas__.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (3.22 Mo)

Le Nouvel an s’approche avec son lot d’inquiétude, on dirait. Le 27 décembre, le ministre de la Santé annonce, devant la Chambre des Représentants que la Commission scientifique et technique se réunira la semaine prochaine pour décider de notre sort après la réévaluation de la situation épidémiologique.
 

Et c’est reparti donc pour des semaines de vie en suspens et en suspense alors qu’on croyait à peine qu’on allait sortir la tête de l’eau pour commencer à retrouver un cours normal, du moins approximativement. Trêve d’illusion ! Omicron, en trouble-fête, renverse tous les espoirs et les programmes avec. Mais et pour démotiver les esprits les plus optimistes, la communication de nos responsables nous plonge plus encore dans le flou le plus opaque.

 

«La commission scientifique va se réunir, la semaine prochaine, pour faire une réévaluation de la situation et c’est à partir de ces données qu’elle proposera soit un allègement soit un durcissement», a affirmé M.Khalid Aït Taleb à nos confrères du 360.ma.
 

Ainsi soit-il ! Tout sera désormais fait au rythme de la situation épidémiologique du pays et aux recommandations de la Commission scientifique, celle-ci même qui selon le ministre de la Santé, il y a juste quelques semaines, « n’intervient pas dans la prise de décisions qui est du ressort des autorités compétentes ».

 

L’improvisation sera-t-elle, encore une fois, notre lot pour cette nouvelle vague qui s’installe et la nouvelle année qui s’annonce ? De toute façon, le ministre de la Santé n’est pas en mesure de brosser un tableau prévisible pour une éventuelle stratégie pour les jours à venir sachant que le soir du Nouvel an connaît des agitations festives sans précédents.
 

Qu’en sera-t-il alors des restrictions prévues pour les prochains jours ? Qu’en sera-t-il des déplacements, des écoles, des restaurants et cafés, des rassemblements alors que la nouvelle vague de coronavirus bat son plein ? D’ores et déjà, il n’y a pas lieu de désespérer, il faut juste prendre son mal en patience puisqu’on est habitués aux décisions de dernière minute et aux communiqués du week-end pour mettre à exécution des décisions hâtives. Il est sûr que le Ministre de la Santé dévoilera de nouvelles mesures contre l’accélération du coronavirus et du variant Omicron mais … il faudra attendra la veille.
 

Rendons hommage quand même à notre Khalid Aït Taleb qui nous rappelle que le masque doit faire son retour en force un peu partout et que la distanciation et la vaccination restent nos seules munitions contre la propagation d’Omicron qui est beaucoup plus contagieux que Delta.
 

En somme, au regard de la recrudescence fulgurante des cas dans le monde et de la propagation de la pandémie, il faut prévenir les risques liés aux habitudes festives de fin d’année et faire appel à la sagesse en troquant les soirées de fête, de musique, de danse et des grandes tablées pour un réveillon sanitairement raisonnable en famille, loin de la foule, pour dire définitivement adieu à l’année 2021 et se souhaiter une nouvelle année sans coronavirus et sans décisions de dernière minute mal communiquées. Dans ce sens, positivons : moins nous serons nombreux, plus nous nous épargnerons.
 

Fallait-il vraiment jeter des pierres aux voisins sur la mauvaise gestion de la crise sanitaire en ces temps troubles et flous ? Telle est la question.

Rédigé par Souad Mekkaoui sur https://maroc-diplomatique.net




Jeudi 30 Décembre 2021

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.