L'ODJ Média



Exposition Ramsès II à Paris: 145.000 billets déjà vendus


Rédigé par le Vendredi 7 Avril 2023

La Grande Halle de la Villette accueille à partir de ce vendredi une exposition consacrée à Ramsès II. Le nombre de préventes est surprenant.



Plus de 145.000 billets sont déjà vendus pour l'exposition évènement consacrée à Ramsès II avant son ouverture ce vendredi à Paris, soit davantage que pour Toutânkhamon qui avait accueilli au total 1,4 million de visiteurs en 2019, ont annoncé jeudi les organisateurs.

«Nous avons vendu plus de 145.000 billets, soit un nombre plus élevé de préventes que celles pour Toutânkhamon (environ 120.000). Cela montre vraiment l'engouement du public par anticipation, surtout lorsque nous avons annoncé la présence du cercueil de Ramsès II uniquement ici à Paris», a déclaré jeudi John Tann, président du World Heritage Exhibitions, qui l'organise, lors d'une conférence de presse.

L'exposition se tient jusqu'au 6 septembre à la Grande Halle de la Villette. Après les États-Unis et avant l'Australie, la France est le seul pays d'Europe à l'accueillir et, surtout, le seul à montrer le cercueil en bois peint de Ramsès II (sans la momie), grâce à une coopération inédite entre la France et l'Égypte.

«En Égypte, nous avons 250 missions (archéologiques) étrangères de 25 pays. Les plus nombreuses, 54, sont constituées de Français», a précisé Mostafa Waziri, secrétaire général du conseil suprême des antiquités d'Égypte, lors de la conférence de presse.


L'exposition présente plus de 180 pièces précieuses (statues, bijoux...), dont certaines jamais sorties d'Égypte, lors d'une plongée dans plus de trois mille ans d'Histoire.

La momie de Ramsès II n'a pas fait le voyage

"La momie reste au musée du Caire. Elle est extrêmement fragile. C'est un corps. En plus c'est un roi et c'est un tel symbole. Il restera toujours en Egypte", explique à BFMTV l'égyptologue Bénédicte Lhoyer.


Rappelons que la précieuse momie est déjà venue à Paris en 1976 mais c'était un cas spécial. La momie était envahie par un champignon, qui menaçait son intégrité. Il fallait la "soigner". Après des négociations entre les dirigeants de l'époque Valéry Giscard d'Estaing et Anouar el-Sadate, à l'initiative de l'égyptologue Christiane Desroches Noblecourt, l'Egypte consent à envoyer Ramsès en France.




L'ODJ avec bfmtv





Basma Berrada
Jeune journaliste à l'ODJ En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 7 Avril 2023

Dans la même rubrique :
< >

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages