Menu

Exposition de l’artiste Larbi Cherkaoui


Spirit of the letter

L’artiste plasticien Larbi Cherkaoui montre pour la première fois ses œuvres, lors d’une exposition individuelle, à la galerie d’art L’Atelier 21. Intitulée « Spirit of the letter », cette exposition est dédiée au mystère de la lettre, haussée au rang d’un motif à la fois spirituel et plastique.



 

Comme l’écrit le critique d’art Abderrahman Benhamza, « Le lettrage de Larbi Cherkaoui se veut sobre, allusif, parfois effacé, rarement citationnel, encore point décoratif. Vouloir reconnaître chez lui de la matière écrite, cela est possible à travers la tournure alphabétique ; certains mots se prêtant à la lisibilité produisent même un simulacre de sens… Pourtant, ce n’est pas le but pour Cherkaoui qui n’ « écrit » pas ses lettres ; son langage est d’abord plastique, il est à valoriser dans sa belle et ample gestualité. »

Et Abderrahman Benhamza de poursuivre :

« l’artiste, qui au départ ne vise que l’aspect matériel de ses motifs, s’attend à les voir déboucher sur des résolutions autrement plastiques. Transformée, désincarnée, la lettre, irréductible à la seule consommation intellectuelle, retourne à sa forme essentielle qui est non verbale, elle s’abstrait à tout pragmatisme circonstanciel, pour n’être plus qu’esprit mouvant dans l’espace uni et éthéré du tableau/monde. »



 
Né en 1972 à Marrakech, Larbi Cherkaoui a obtenu un diplôme d’arts appliqués. Le travail lent, patient et méticuleux est hissé au rang de sacerdoce pour cet artiste pour qui réaliser une œuvre plastique est une forme de prière.
Artiste calligraphe à l’origine, Larbi Cherkaoui a gardé intacte sa passion pour cet art, même lorsqu’il a expérimenté de nouveaux matériaux, résolument contemporains.

La peau est le support privilégié de l’artiste. Certaines de ses œuvres récentes se présentent comme des puzzles ou encore de petits rectangles recouverts de peau, que l’artiste teint au henné́ pour créer des compositions où des lettres enchevêtrées imposent de la présence, apanage des artistes habités.
L’artiste vit et travaille à Marrakech.





le Vendredi 29 Janvier 2021


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site