Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Fatwas algériennes




A lire ou à écouter en podcast :

Fatwas algériennes
fatwas_algeriennes.mp3 mp3  (2.03 Mo)


Voilà un pays qui s’est brûlé une décennie durant au feu de l’Islam politique dont les spasmes, les heurts et les malheurs ont entraîné la mort d’environ un quart de million de ses enfants.

Voilà un pays où subsistent encore et toujours des maquisards, et où les braises du fanatisme religieux le plus sanguinaire continuent à grésiller sous les cendres d’une apparente mais trompeuse réconciliation nationale, non digérée car poussée et imposée au forceps d’un régime autoritaire supposément populaire.

Voilà un pays situé au centre d’une énorme zone de turbulences, cerné par les foyers d’instabilité et de violences terroristes à l’Est en Lybie et au Sud dans le Sahel et jusqu’au Nigéria.

Et voilà que ce pays, dans un ultime élan d’hostilité qui trahit la détresse de ses dirigeants aux abois car repoussés dans leurs derniers retranchements par les récentes victoires diplomatiques du Maroc, n’hésite pas à puiser dans le registre dangereux et volatil de ce même islam politique où il s’est longtemps et très souvent brûlé les ailes.

Ce pays, c’est bien sûr l’Algérie dont le ministère des affaires islamiques vient de commanditer très officiellement un prêche haineux à l’égard du Maroc et des marocains, prononcé lors de la dernière prière du vendredi dans l’ensemble des mosquées de son territoire, le jour même de la commémoration du 45ème anniversaire d’un événement de triste mémoire. Celui de l’expulsion violente, le 18 décembre 1975, de 350.000 êtres humains sous le seul prétexte qu’ils avaient des origines marocaines.

Ce pays, donc, qui connaît pourtant et parfaitement les affres du fanatisme politique et religieux, n’a rien appris de son passé, ni même de son présent. Obnubilés par la préservation de la rente qu’ils tirent d’une situation de tension permanente savamment entretenue, ses dirigeants s’entêtent à nourrir une haine du Maroc inculquée depuis l’école primaire et qu’ils s’efforcent de transformer en haine atavique… Quitte à enterrer définitivement tout espoir de paix et de prospérité dans le Maghreb et l’ensemble de l’Afrique du Nord.

Rédigé par Majd EL ATOUABI le Dimanche 20 Décembre 2020 sur www.lopinion.ma



Jeudi 24 Décembre 2020


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Mai 2022 - 00:51 Cynisme et euphorie de Washington

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 

Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html














L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution


Chèr Monsieur, Chère Madame

Je suis le Web Master de L'ODJ Média,

j’ai le plaisir de superviser le nouveau média “L’ODJ” pour le groupe de presse Arrissala 
 

L’ODJ est un bouquet de publication en format presse numérique : (7)
 

Nous lire : Portail Web   & Magazine mensuel

Nous écouter : Web Radio   & Portail Radio   & APP Mobile

Nous voir : Web TV    & Portail vidéos replay   & Youtube

Nous suivre : Instagram   / FaceBook    / TiK To  K / Linkedin   / Twitter

 

“L’ODJ” c'est quoi ?: « L’opinion des jeunes » de 7 à 77 ans 

 

L’esprit : Faire revivre l’esprit de l’Opinion Des Jeunes, sans nostalgie aucune, ni c'était mieux avant,  mais bien pour la nouvelle génération connectée avide de plus de liberté responsable, de changement durable, d'horizon positif, d'avenir partagé, d'ouverture soutenue et de culture sans modération.
 

Le Bouquet L'ODJ n'est pas un simple canal d'actualités ou d'informations en continu, mais un bouquet multimédia et multi-canal pour du contenu à l’ordre du jour.

 

Contenu : À travers des articles, des podcasts, des vidéos, des émissions Web TV, notre couverture médiatique cible des thématiques qui intéressent la jeunesse marocaine (Bien être, Santé, Culture, Environnement, Digital, Economie, Politique, Sport, Lifestyle, Musiques  .....), sans pour autant être dans l'information éphémère ni soumis à la dictature de l'actualité immédiate.

 

Soit, une actualité durable qui ne suit d'autre ligne que la volonté d'éclairer et d'approfondir les enjeux d'un monde, devenu plus complexe et parfois difficilement compréhensible.
 

L’ouverture (liberté et responsabilité): Le challenge et la réussite du projet restent, avant tout, l’ouverture vers les internautes (propositions en ligne), des partenariats Win Win, et des chroniqueurs invités à travers essentiellement trois rubriques :
 

Quartier libre : https://www.lodj.ma/Quartier-libre_r4.html   
 

Chroniqueurs invités : https://www.lodj.ma/Chroniqueurs-invites_r20.html   
 

Coup de cœur : https://www.lodj.ma/Coup-de-coeur_r11.html  



Partager ce site