Menu

Festival d'Ismaïlia du documentaire et court métrage : le film "Aïcha" représente le Maroc

Le film "Aïcha" de Zakaria Nouri représente le Maroc au 22e Festival d'Ismaïlia du documentaire et court métrage


Le film "Aïcha" du jeune réalisateur marocain Zakaria Nouri représentera le Maroc à la 22ème édition du Festival Ismaïlia du documentaire et court métrage, qui se tiendra du 16 au 22 juin en Egypte.



"Aïcha", l'histoire d'une jeune fille 

Le film, dans lequel l'actrice Nisrine Erradi joue le rôle principal, aux côtés d'autres artistes, dont Najat Skali, Taoufiq Al-Mouini et Raouf Sabahi, raconte l'histoire d'une fille qui essaie de faire face à la difficulté de la vie et lutte par tous les moyens pour subvenir à ses besoins et ceux de sa mère clouée au lit.

"Aïcha" qui avait déjà remporté l'année dernière le prix du Meilleur film au festival de courts-métrages de Mésopotamie aux Pays-Bas, a été sélectionné pour représenter le Maroc, l'Afrique et le Moyen-Orient dans plusieurs festivals internationaux notamment en Autriche, en Irlande, en Suède, en Grèce et en Argentine.
 
Une édition exceptionnelle 

L'édition de cette année verra la participation de 78 films de 50 pays qui seront en lice pour remporter les différents prix du festival dans les catégories des films d'animation, le long documentaire, le court documentaire et du court-métrage.

La session de cette année rend hommage à plusieurs artistes égyptiens, notamment feue Rajaa Al-Jeddawi, le critique Kamal Ramzy, les artistes Safia Al-Omari, et Ahmed Badir et la défunte réalisatrice Fayza Hussein.

Présence des films marocains à l'échelle l'internationale 
 
Ces dernières années, les films marocains figurent sur la plupart des listes des festivals internationaux. Cette présence traduit la reconnaissance des productions marocaines et de la créativité des réalisateurs.

Deux films marocains participent à la 74e édition du Festival de Cannes, cette année. Le long-métrage de Nabil Ayouch, Haut et fort (Casablanca beats), participe à la compétition officielle du Festival, aux côtés de Rive my Car de Ryusuke Hamaguchi et La Fracture de Catherine Corsini.  Le jeune réalisateur, Simo Ezoubeiri, projettera, dans la catégorie Short Film Corner, son nouveau court-métrage «Speck of Dust» (Grain de poussière). 


LODJ avec Atlasinfo
Lundi 14 Juin 2021









Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html




L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution

Voir aussi nos Packs - Partenariat - Annuel - L'ODJ







Magazine créé avec Madmagz.















L'ODJ WEB MAG

Partager ce site