L'ODJ Média



Formule 1 : la série Netflix critiqué pour sa promotion du tabac


le Jeudi 9 Mars 2023

La série Netflix autour de la Formule 1 est au cœur de la polémique après être accusée de faire la promotion du tabac.



Selon une étude publiée mercredi, la série documentaire à succès de Netflix sur les coulisses de la Formule 1 fournit aux géants du tabac un moyen efficace de promouvoir leurs produits, malgré les interdictions en place. La cinquième saison de "Formula 1 : Pilotes de leur destin" a été récemment diffusée sur Netflix. Cependant, des observateurs ont remarqué que cette émission, en plus d'accroître la popularité de la F1, présente également des images de voitures sponsorisées par des marques de cigarettes, même dans les pays où la publicité pour le tabac est interdite.
"Au total, 1,1 milliard de minutes d’images diffusées dans le monde entier montraient du contenu lié au tabac" pendant la quatrième saison de "Pilotes de leur destin", indique dans une récente étude Formula Money, qui recueille des chiffres sur la F1 et l’organisation l’ONG anti-tabac STOP. La moitié des épisodes de cette saison contiennent des marques liées au tabac dès la première minute, selon ce rapport intitulé "Driving Addiction : F1, Netflix and Cigarette Company Advertising".

Sponsors et responsabilités

La série a permis d'élargir l'audience de la Formule 1 à travers le monde, ce qui signifie que davantage de personnes voient les marques des sponsors de la F1 placées sur les voitures. Cela a soulevé des préoccupations quant à la promotion indirecte des marques de tabac, ce qui contreviendrait au traité mondial appelant à l'élimination de toute publicité pour le tabac, qui cause le décès de plus de huit millions de personnes chaque année selon l'OMS. Jorge Alday de l'ONG STOP a souligné que Netflix doit prendre la responsabilité de ne pas fournir de contenu qui encourage, même indirectement, la promotion des marques de tabac. Bien que la Fédération internationale de l'automobile (FIA) recommande depuis deux décennies de ne pas permettre aux compagnies de tabac de sponsoriser la Formule 1, le rapport indique que certaines marques de tabac ont continué à promouvoir des produits plus récents tels que les cigarettes électroniques. Malgré cela, Netflix n'a pas encore commenté ces préoccupations.

Deux marques de cigarettes concernées

Le rapport pointe du doigt Philipp Morris, qui sponsorise Ferrari, et British American Tobacco, qui sponsorise McLaren, pour leur promotion indirecte de marques de tabac auprès d'un jeune public grâce à la diffusion de la série. Selon le rapport, les recherches sur internet concernant ces deux marques ont augmenté chez les jeunes téléspectateurs. En 2022, les deux marques auraient dépensé 40 millions de dollars pour promouvoir leurs produits. On attend de voir si Netflix réagira à cette mise en garde. Cette affaire est donc à suivre.



LODJ avec AFP
 





Jeudi 9 Mars 2023

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




























Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page