Menu

France : Face au durcissement du couvre-feu , des appels à la désobéissance civile.


Les français se sont habitués depuis le début de la pandémie au fait que lorsque le premier ministre Jean Castex annonce les mauvaises nouvelles , les très mauvaises nouvelles restent pour Macron ! Faut-il en conclure que le pire est à venir ?



France : Face au durcissement du couvre-feu , des appels à la désobéissance civile.
L'art de l'esquive chez Macron.
 
Après les conclusions du conseil de défense sanitaire qui s'est tenu samedi , le président français Emmanuel Macron devait en principe s'adresser à son peuple dimanche dans la soirée. Sauf que Macron a choisi l'esquive .

Histoire de contourner son opinion publique et ne pas avoir à affronter la colère des français. C'est ainsi que le président français a choisi de faire annoncer les nouvelles mesures , depuis l'Elysée , par son premier ministre et en même temps de s'exprimer dans la presse étrangère , dont principalement la Républicca et The New York Times ainsi que sur Twitter.
 
Alors que des rumeurs de re-confinement et de nouvelles mesures restrictives avaient  circulé tout au long de la semaine dernière ,  Emmanuel Macron continuait de réfléchir à la solution permettant de ménager au mieux l'économie, l'éducation et le moral des Français. Et en France , tout le monde s'attendait à ce qu'il opte pour une forme de confinement inédite. L'heure des choix a sonné pour l'exécutif qui s'est retrouvé face à un nouveau dilemme , entre le confinement light ou plus sévère , et le désespoir grandissant des français  qui de leur part,  s'attendaient à un reconfinememt hybride. 

L'heure des choix .
 
C'est ainsi que Jean Castex a pris parole depuis l'Elysée pour annoncer un durcissement du couvre-feu et des mesures de contrôle des restrictions , des consignes de fermeté , un télé-travail renforcé et des écoles qui pourront rester ouvertes. N'est- il pas contradictoire de demander aux citoyens de ne pas parler dans le métro , alors qu'il s'entassent devant les commerces où sont installées des gauges et que les commerces de plus de 20 mille M2 doivent fermer dès ce lundi ?
 
En outre , la France se barricade fermant ses frontières aux pays hors UE et avec des contrôles aux frontières avec les pays européens  et des tests négatifs qui sont exigés .
 
Le gouvernement français déclare donc se donner une nouvelle chance avant d'éventuellement re-confiner mais là , le message adressé aux citoyens est très bien décrypté : le gouvernement a tout fait pour éviter un nouveau reconfinememt , et en dernier recours ce dernier dépendra de l'attitude des français..
 
 " On aura tout fait pour éviter de re-confiner.! "
 
Mais en même temps , sacrifier les salariés et les activités économiques et garder les écoles ouvertes , avec un confinement le week- end , peut-il vraiment contribuer à faire reculer l'épidémie !? 
Après un an d'alternance de confinement, de couvre-feu et de restrictions des déplacements , les contradictions de Macron ont mis à bout le moral des français tant la détresse et la déprime se sont installées pour de bon et pour longtemps apparemment. 
 
Le plus dur ce sont les divergences scientifiques , les médecins qui disent tout et d'autres qui affirment le contraire ..
 
La guerre entre laboratoires a fait le reste puisque ces derniers rajoutent de l'huile sur le feu et utilisent tous les moyens pour discréditer les concurrents.
 
" Le  renforcement des contrôles de couvre- feu a été décidé afin que les dérives de quelques- uns ne ruinent pas les efforts de tous car la progression des variantes fait peser un risque d'accélération qui contribue à la propagation de la pandémie " : expliquait Castex dans une allocution qui risque de rester inaudible tant la facture de la pandémie est trop lourde en France et menace de causer des fractures durables 
 
Certes , il y a l'asphyxie du système de santé et les hôpitaux au bord de la rupture , mais le sentiment général est que face à la défiance par rapport aux vaccins , on serait en train de mener à bout les populations afin de les acculer à la vaccination générale " quoi qu'il en coûte ! " , pour reprendre cette expression chère à Macron .
Maintenant, il est légitime de se demander si toutes ces mesures seront efficaces et cohérentes et jusqu'à quelle mesure , elles peuvent garantir l'équité entre professions ?
 
Pendant ce temps-là , en Allemagne la chancelière Angela Merkel a convoqué pour lundi une réunion nationale au sommet des autorités allemandes et des fabricants de vaccins contre le Covid-19, au moment où les tensions sur la distribution des doses ne cessent d'enfler .
 
Au même moment , l'agence européenne du médicament déclarait que'elle ne disposait d'aucune certitude concernant l'efficacité du vaccin d'Astrazeneca face aux nouveaux variants et l'UE de décider , dans la foulée, l'interdiction d'exporter hors de l'espace européen les vaccins produits en Europe.
 
Pourtant , le vaccin du laboratoire anglais a bien été homologué en fin de semaine , alors allez comprendre quelque chose ! 
 

France : Face au durcissement du couvre-feu , des appels à la désobéissance civile.

Le vaccin d’AstraZeneca, moins cher et sans contrainte de conservation, a effectivement bien été autorisé ce 29 janvier en Europe. Mais le laboratoire a annoncé un important retard de livraison. La Commission européenne s’offusque mais la firme est impuissante et dans l'impasse car elle a négocié une obligation de moyens et non de résultat.

Critiquée pour sa stratégie d'achats groupée, la Commission européenne a adopté cependant vendredi  dernier un mécanisme pour freiner les exportations de vaccins hors-UE. Elle espère ainsi calmer les impatiences, renforcées par les retards de livraisons. En attendant , un million et demi de français ont déja été vaccinés alors que les hospitalisations sont au plus haut depuis le premier déçembre , d'après les données officielles.
 Aux dernières nouvelles,  Pfizer, comme pour profiter de l'aubaine dans cette course et cette folle concurrence sans merci oû l'on ne se fait aucun cadeau , a décidé d'envoyer 75 millions de doses supplémentaires de vaccins à l'UE, et Astrazeneca de réagir en annonçant la livraison de 30 pour cent de plus de vaccins qu'initialement prévu !

L'opposition à Macron s'organise .
 

Pendant ce temps , les groupes de l'opposition à l'Assemblée nationale s'organisent car pour eux cette crise sanitaire est du pain béni pour dénoncer les dysfonctionnements de l'exécutif et les dérives contradictoires  de Macron.

Jean Luc Mélenchon , chef de file de la France Insoumise qui est déjà en campagne pour 2022 parle déjà d'une sixième République .

Quant au Rassemblement National de Marine Le Pen , de ce côté là on cherche à canaliser la colère contre les restrictions dues à la crise sanitaire

Des appels au non-respect des dispositions contre le Covid-19 ont été lancés pour lundi premier février . Sans encourager la désobéissance civile, le Rassemblement national dit comprendre cette frustration. Les sentiments de résignation et  de colère, popularisés sur les réseaux sociaux où certains appellent à ne pas respecter les mesures sanitaires ce lundi 1er février pourraient être un premier pas vers un début de désobéissance civile, à laquelle appellent en premier lieu les restaurateurs. Du côté d’une partie de l’extrême droite, on entend bien profiter du mouvement avec à l’esprit le souvenir des « gilets jaunes » et le souhait de ne pas rater une éventuelle mobilisation sociale.

Quant à Bill Gates , le prophète du mal et de l'apocalypse , il s'est encore distingué en milieu de semaine déclarant qu'une fois terminée la crise du Covid 19 d'ici la fin de l'année, le monde devra faire face à de nouveaux virus beaucoup plus meurtriers ! 

Des virus informatiques aux virus tout court, Bill Gates qui est en principe à la retraite devrait peut-être songer à se faire plus discret et , pourquoi pas ? ,  se faire carrément oublier car ses régulières sorties dans les médias ne sont ni drôles ni amusantes  ! 

Par Hafid Fassi Fihri 






Rédigé par le Dimanche 31 Janvier 2021
Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site