Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




Gaza, le jour d'après


Le spectre d'une guerre totale plane de nouveau suite à l'escalade à Gaza et en Cisjordanie entre l'armée israélienne et le peuple palestinien. Sommes -nous à la veille d'une troisième Intifada ?



Le conflit israélo-palestinien revient au premier plan de l'actualité avec une pluie de roquettes tirés par le Hamas , un déluge de feu et de bombes sur Gaza , des émeutes dans les villes mixtes entre juifs et arabes israéliens après la pénétration de l'armée israélienne  à l'intérieur de la Mosquée Al Aqsa. 
Israël est certainement en logique de guerre et dans une dynamique de conquête territoriale  et la manière avec laquelle a réagi Tsahal et les cibles qui ont été détruites à Gaza montrent bien qu'Israël avait planifié de longue date cette nouvelle lâche agression.
Meurtri par quinze ans d'un blocus inhumain , Gaza est aujourd'hui un territoire dont le plus gros de la population est composé de jeunes de moins de trente ans n'ayant jamais quitté la bande et qui n'ont connu que le Hamas . 
Avec l'embrasement en Cisjordanie , une troisième Intifada se profile à l'horizon et un tournant majeur serait en train de s'opérer à l'intérieur d'Israël avec des heurts et des violences entre arabes et juifs .
 
Fort de l'appui des grandes puissances  et du Conseil de sécurité de l'ONU qui n'a jamais sanctionné les crimes de Tsahal , Israël a refusé toutes les perspectives de paix , a saboté et biaisé toutes les opportunités de dialogue et a usé de tous les moyens pour empêcher  la création d'un état Palestinien indépendant , viable économiquement ,  en anéantissant politiquement l'autorité palestinienne .
 
 
 
 

Humiliéss, offensés et oubliés. 
 
 
Cela fait plusieurs années que la question palestinienne est reléguée aux oubliettes , et encore plus depuis le début de la pandémie. Et il n'y a plus que quelques chaînes satellitaires pour donner des nouvelles par le biais de leurs correspondants .

Les Palestiniens avaient  carrément retenu leur souffle , ou du moins ce qu'il  en reste , au cours du palpitant feuilleton de l'élection présidentielle américaine .
C'est que le passage du président sortant à la Maison Blanche avait eu l'effet d'un véritable désastre .
Donald Trump avait effectivement fait déménager l'ambassade américaine dans la partie occidentale de Jérusalem , comme reconnaissance tacite de la ville Sainte en tant que capitale de l'État hébreu. 
Chose qui avait poussé l'autorité palestinienne à réagir et refuser toute négociation de paix sous les auspices de Washington, justifiant que le parrain de la paix ne peut en aucun cas être en même temps le parrain militaire et l'allié stratégique de Tel aviv . 
En parallèle , il y a eu le deal du siècle dont la promotion était faite par Jarod Kurchner et des dizaines de fonctionnaires du gouvernement américain travaillant pour Israël. 
Mais Trump avait trouvé le moyen de faire plus fort, en reconnaissant le Jourdain syrien comme territoire israélien.

Et puis avec Trump, le pire est arrivé avec ce forcing diplomatique qui a abouti à la normalisation des Emirats , du Quatar et du Bahreïn avec Israël . Avec les accords d'Abraham le Koweït , le Soudan et l'Arabie saoudite  ont suivi la même voie. 

Les américains et les Israéliens ont bien réussi une reprise des relations avec le Maroc .

Aujourd'hui , les Palestiniens ne savent pas à quoi s'attendre avec la nouvelle administration américaine et  Joe Biden ,  pourtant partisan d'une solution à deux Etats qui a insisté sur le droit d'Israël à se défendre .
Mais,  ils ne sont pas les seuls à s'inquiéter , car une visite gardée secrète de Netanyahou à Ryad chez le prince Ben Salmane   , montre que Saoudiens et Israéliens redoutent le pire.
Et le pire ,en l'occurrence c'est l'appui que peut apporter le Hezbollah libanais au Hamas et par conséquent le soutien que mobilise l'Iran pour la résistance Islamique palestinienne à Gaza .
Après s'être fait la guerre pendant dix ans , de manière interposée ou par procuration  en Syrie , l'Iran et Israël ont ouvert un nouveau front à Gaza et l'arsenal de rocket déployé par le Hamas en est la preuve parfaite car il s'agit d'une démonstration de force , même si jugée suicidaire par les experts israéliens , qui n'aurait pas avoir eu lieu sans aide extérieure .
 
De grands perdants..

Pendant ce temps , la situation humanitaire à Gaza est toujours intenable du fait du blocus israélien et de la pandémie du Coronavirus.

La situation socio-économique est également explosive , tant à Gaza qu'en Cisjordanie ,  avec les accords passés entre Israël et l'Egypte visant à resserrer l'étau sécuritaire aux points frontaliers de Refah et Al Aarich . 
Chose qui bloque et perturbe la circulation des personnes , des marchandises et même des aides humanitaires. 

Non seulement les Palestiniens sont sortis perdants du présumé  processus de paix ayant suivi les conférences de Madrid et d'Oslo , et l'historique poignée de main entre Yasser Arafat et Izhak Rabin à la Maison Blanche , mais à chaque crise ils se sont enfoncés davantage . Et Israël a trouvé le subterfuge, lobbying médiatique aidant ,  de faire passer les différentes factions de la résistance palestinienne pour des organisations terroristes avec l'aval de Washington et Bruxelles qui sont complices du terrorisme d'Etat pratiqué par Tel Aviv .

Les Palestiniens ont énormément perdu sur le plan diplomatique surtout après les  deux agressions de l'armée Israélienne sur Gaza , la rupture entre le Hamas et Fatah , et surtout le manque progressif de soutien de certains pays arabes et musulmans, qui aujourd'hui ont préféré privilégier la normalisation et la coopération économique et militaire avec Israël 

Nonobstant le fait que Washington et Tel-Aviv utilisent ces pays pour contrer l'hégémonie de la Turquie et l'influence de l'Iran Chiite , Israël recherche à travers la realpolik à atteindre les objectifs inscrits dans le deal du siècle avec la configuration d'un échiquier régional remodelé et recomposé même si la recette n'a pas fonctionné avec cette tentative de renverser le régime syrien comme ce fut le cas avec la Lybie de Kaddafi.

Les Palestiniens ne savent plus à quel saint se vouer , et si les intentions qu'on prête à Israël d'annexer entièrement les territoires palestiniens pour faire d'Israël un État avec deux peuples , il ne restera plus d'issue  aux Palestiniens que de déclencher une troisième Intifada pour défendre leur droit à l'existence, même si démographiquement ils pourraient rapidement devenir majoritaires et transformer Israël en pays arabe. Ceci n'est pas une blague, mais si vous avez des doutes allez voir de temps à autre ce qui se raconte sur I24 , la chaîne Israélienne qui diffuse en français.
 
Les damnés de la Terre ..

 
Pendant que la colonisation et l'annexion se poursuivent , et que la Cisjordanie et Gaza ne constituent plus un territoire palestinien homogène puisqu'ils sont réduits à la portion de bantoustans 
, les Israéliens en profitent pour crier partout des absurdités comme le fait  qu'il n'y a jamais eu  de peuple palestinien et qu'il s'agit juste de tribus ayant émigré sur les " terres juives" .

Si tout le monde se met à réinventer  l'Histoire , ou son Histoire plutôt , selon le prisme de ses intérêts géopolitiques, nous aussi on pourra dire que la Shoah et l'holocauste n'ont jamais existé et que ce ne sont que des mensonges pour justifier la création de l'état hébreu. 

Cela , honnêtement , ne nous gêne absolument pas de se faire taxer de négationnistes. 

La lutte pour les droits fondamentaux du peuple Palestinien se poursuivra , pour la libération des territoires occupés et la création d'un Etat palestinien indépendant. 
Et la communauté internationale, les Nations unies en premier,  devrait avoir honte des crimes impunis d'Israël , des  injustices faites aux Palestiniens depuis plus de 70 ans et qui en font depuis des parias, des damnés de la Terre. 
Sommes nous donc à la veille d'une guerre totale où les civils Palestiniens seront une nouvelle fois pris en otage par l'armée Israélienne ? 
La poursuite de la colonisation peut-elle signifier que l'occupation de la Palestine va durer éternellement !? 
 





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 14 Mai 2021

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 7 Août 2022 - 19:39 Succès inconsistant d’Israël à Gaza

Samedi 23 Juillet 2022 - 16:33 Déni de réalité

Billet



Magazine créé avec Madmagz.