L'ODJ Média




Graffiti nocturne de mon canin


Sous les néons qui pleurent, entre les ombres,
Mon chien rêve en couleurs, au cœur de la nuit sombre.
Les rues murmurent bas, ses songes en graffiti,
Le monde tourne, étrange, dans ses yeux, je m'oublie.

Dans le silence urbain, son souffle est une danse,
Rêves bizarroïdes, échos d'une existence.
Chaque battement de cœur, une toile non finie,
Il dort, il rêve grand, sous la lune qui frémit.



Dans le silence où la nuit étend son voile,
Les maisons s'endorment sous l'éteinte étoile,
Nos compagnons fidèles, en doux sommeil versés,
S'aventurent, peut-être, en rêves colorés.

Se pourrait-il qu'en leurs esprits, sous la lune,
Des visions en noir et blanc, comme aucune,
Défilent en silence, en secrets abrités,
Ou en mille couleurs sont-elles dépeintes?

Mon cher chien, couché là, respire avec aisance,
Dans ses songes voit-il des champs, une cadence
De courses folles après une balle imagée,
Ou sous un ciel d'été, est-il en liberté?

Serait-ce en nuances de gris qu'il rêve,
Ou sous un prisme éclatant que son esprit s'élève?
Quels mystères, quels jeux se trament dans sa tête
Lorsque le monde tait et que l'ombre s'apprête?

Oh! Quels festins, quelles luttes, quelles courses,
Peut-être des joutes ou d'amicales pousses,
Dans le royaume des songes où il voyage,
Trouve-t-il des amis, ou quelque doux mirage?

Au creux de la nuit, sous le regard des astres,
Rêve-t-il qu'il est roi, ou bien qu'il est le maître?
Chasse-t-il le lapin sur des terres lointaines,
Ou trouve-t-il la paix, des rivages sereins?

Sa queue parfois frémit, signe d'un grand bonheur,
Peut-être voit-il là son heure la meilleure,
Un souvenir heureux qui dans le jour s'est perdu,
Et que dans le sommeil son cœur a retenu.

Dans l'éclat d'un rêve, flottent des sensations,
Des parfums de forêt, des vibrations de sons,
Son monde intérieur, riche et multicolore,
Peut-être est un tableau que même l'art adore.

Est-ce que dans ses rêves, il se voit héros,
Sauvant ses compagnons d'imaginaires fléaux?
Ou dans un simple rêve, trouve-t-il sa joie,
Jouant avec un enfant, courant derrière un toit?

Les mystères du sommeil, doux et impénétrables,
Restent voilés pour nous, humains misérables.
Mais dans le cœur de mon chien, l'amour est clair,
Dans ses yeux, chaque jour, se lit un univers.

Si nous pouvions entrer dans ses nuits étoilées,
Comprendre ses visions, ses joies non voilées,
Peut-être connaîtrions-nous des secrets profonds,
De l'amour inconditionnel qui forme nos bonds.

Ainsi dort mon chien, prince de ses contrées,
Dans un monde onirique, magnifiquement coloré,
Et qu'il rêve en noir et blanc, ou en douceur d'aquarelle,
Son âme reste pure, son esprit prend des ailes.

Ce poème parle poésie urbaine, rêves de chien, mélancolie, nuit urbaine, néons, graffiti, silence, échos, toile




Jeudi 25 Avril 2024


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Mai 2024 - 04:01 La nuit

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse









Menu collant à droite de la page