Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search





Grogne après l'obligation du pass vaccinal


Après la pétition contre l'obligation du pass vaccinal rendue publique mardi dernier , Nabilla Mounib SG du PSU est monté au créneau ce vendredi 22 octobre en brandissant la menace de porter plainte contre l'Etat si cette obligation du pass vaccinal venait à être maintenue .



Grogne après l'obligation du pass vaccinal

Un pass vaccinal anti-constitutionnel !? 

 
L'instauration du pass vaccinal serait pour Nabilla Mounib une mesure anti-constitutionnelle et une atteinte aux droits de l'homme vu les discriminations qu'il engendre fatalement . 
 
Mais pas durablement puisque le pass sanitaire est temporaire nous dit-on ! 
Chose qui est incroyablement fausse car si la troisième dose de vaccin est obligatoire , nul doute que tous les six mois la dose de rappel sera obligatoire et donc , il y aura toujours ce besoin d'avoir son pass vaccinal et de l'exhiber surtout .
 Nabila Mounib , SG du Parti socialiste unifié (PSU), demande  ainsi au gouvernement de renoncer à cette décision au risque de se voir attaquer en justice.

Le PSU a décidé ainsi  de saisir la justice pour demander l’annulation de la décision d’imposer le pass vaccinal. Le parti a tenu une réunion extraordinaire à l’issue de laquelle, Nabila Mounib a déclaré que la décision du gouvernement est « anticonstitutionnelle ». 

Pour le PSU , imposer le pass vaccinal revient à obliger tous les Marocains à se faire vacciner, ce qui constitue, selon lui, une atteinte aux principes des droits de l’Homme .

Le PSU explique que la mise en œuvre du pass vaccinal risque de créer des distorsions et des discriminations pour certains fonctionnaires et ouvriers, qui n’auront plus le droit d’accéder à leur lieu de travail. Il appelle le gouvernement à revoir la décision pour la paix et la cohésion. Pendant ce temps, les forces de sécurité ont été appelées à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour qu’aucun citoyen n’accède aux lieux publics concernés par la décision, sans pass vaccinal.

Plusieurs ministères ont également envoyé une circulaire à leurs services centraux et extérieurs pour le respect strict de cette décision par les fonctionnaires et usagers du service public.


Une pétition contre l'obligation du pass vaccinal !

Grogne après l'obligation du pass vaccinal
L'instauration de l'obligation du pass Vaccinal n'a absolument pas fait l'unanimité parmi les populations , et n'a pas manqué de susciter moults remous et controverses quant à son caractère arbitraire et discriminatoire , ainsi que sur le bien- fondé de l'utilité de cette décision .

Un collectif vient d’être créé et a lancé une pétition mardi dernier contre l'obligation en place du pass sanitaire. Les initiateurs de cette action dénoncent une mise en place « arbitraire » de ce document, « un manque de communication de la part du gouvernement » et « un manque de respect des préoccupations ou de la coercition de certains citoyens ».

« La vaccination n'ayant jamais été obligatoire, il est incompréhensible que la liberté de mouvement et les droits des citoyens soient restreints sans être informés dans des délais raisonnables », déplorent-ils.

Le collectif appelle le gouvernement à instaurer un délai de préavis ou un moratoire de deux mois concernant l’instauration de l'obligation du pass vaccinal, « afin de permettre aux citoyens désirant se faire vacciner de le faire dans un délai clair et définitif pour que chacun assume ses responsabilités ».

Ce vendredi à 20 h , plus de 33 300 personnes avaient déjà signée la pétition.

Reste à savoir maintenant quelle sera la réaction des autorités et si le gouvernement va faire preuve de fermeté et d'intransigeance pour aller au bout de cette logique sans céder le moindre pouce !



Synthése de presse 

NB: Texte du collectif appellant à signer la pétition : 
 
 
" A tous les citoyennes et citoyens, vaccinés ou non, mais soucieux du droit des marocains non vaccinés contre la Covid-19 à être informés à temps de décisions les concernant,

Nous vous invitons en tant que « collectif citoyen  » à exprimer à travers cette pétition, notre totale incompréhension par rapport à la décision d’imposer un « pass vaccinal  » sans aucun préavis ou délai raisonnable, ni débat national sur la question. Nous voilà de nouveau confrontés au manque de communication et au non respect des craintes ou contraintes de certains citoyens de la part du gouvernement. Une démarche qui exposera des millions de marocains à l’inquiétude, au risque de ne pas accéder à leurs emplois, de se retrouver incapables d’accéder à une administration en cas d’urgence, aux transports en commun ou encore de jouir d’autres droits plus élémentaires. De même, le risque de bousculades qui risque d’être inévitable devant les centres de vaccination dès jeudi pourrait donner lieu à l’effet contraire, voir à des risques sanitaires.

Le fait de cliver sans préavis les citoyens entre vaccinés et non-vaccinés n’est pas de nature à atteindre les objectifs de la sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19. Cela risque de ne pas aller dans le sens du nouveau pacte social voulu par Sa Majesté le Roi et qui a décidé la gratuité et le libre choix de vaccination de tout marocain ou résident au Maroc. Le ressentiment et l’inégalité de traitement créera un effet inverse et renforcera le sentiment d’injustice voir de non respect du droit à choisir ou non de se faire vacciner.

La vaccination n’ayant jamais été obligatoire, il est incompréhensible que des citoyens soient restreints dans leur libre circulation et dans leurs droits, sans en avoir été informés dans un délai raisonnable. Ils seront privés d’un droit de circulation ou d’accéder aux lieux publics pour avoir fait un choix libre, ou tout simplement pour ne pas avoir pu pour cause médicales ( allergie , contre indication ,…) ou autres raisons de se faire vacciner.

Nous comprenons et saisissons l’intérêt collectif avant l’intérêt individuel en santé publique lors des pandémies. Nous sommes convaincus de l’intérêt de la vaccination pour réduire la transmissibilité des variants de ce virus, pour éviter les formes graves de la maladie, les hospitalisations, la létalité et l’impact sanitaire, social et économique. Nous ne sommes pas par principe contre le « pass vaccinal » dès lors qu’il répond à des impératifs épidémiologiques et/ou sociaux et/ou économiques mais en prenant le temps de faire de la pédagogie pour convaincre ceux qui n’ont pas encore été vaccinés, ou accompagner ceux qui ne le peuvent pas. Ainsi, nous invitons le gouvernement à revoir cette décision, et à instaurer un délai de préavis ou un moratoire de deux mois concernant l’imposition du « pass vaccinal  », afin de permettre aux citoyens désirant se faire vacciner de le faire dans un délai clair et définitif pour que chacun assume ses responsabilités. C’est également le moment d’un débat national serein et dépassionné sur la gestion de la crise sanitaire notamment au niveau du parlement, afin d’écouter les différentes franges de la population dont tout naturellement les scientifiques, pour adopter une démarche basée sur des arguments objectifs épidémiologiques, de santé publique et autres, protégeant la santé de la communauté tout en étant socialement acceptable.

En outre, ce délai pourra permettre d’évaluer la légitimité juridique, la conformité constitutionnelle, le risque qui pèse sur les libertés des citoyens marocains et leurs droits les plus élémentaires, ainsi que la pertinence scientifique de cette mesure comme cité précédemment.

En signant cette pétition, vous contribuez à faire entendre votre voix, et à signifier au gouvernement l’urgence du report d’une décision qui nécessite un préavis et un débat national indispensable à sa légitimité." 





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 22 Octobre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Juin 2022 - 07:40 Le prix du blé a (enfin) chuté

Mercredi 22 Juin 2022 - 12:36 Le tournant africain

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.