Menu

Guerguerat , le mini mea - culpa de France 24


Après avoir longtemps prêté le flanc aux allégations " sans fondement " ( excusez le pléonasme !) des mercenaires du Polisario surtout lors de la prétendue escapade va-t-en guerre à Guerguerat , la chaîne française France 24 semble être revenue à un semblant de raison . Est -ce pour de bon cette fois !?



Guerguerat , le mini mea - culpa de France 24

Qu'il s'agisse de liberté éditoriale ou de parti- pris , voire même de position politique , France 24 est franchement libre de saborder sa propre crédibilité . Mais, jusqu'à quand !?

Ils ne sont pas bêtes chez France 24 pourtant , du moins à ce point là c'est impensable , car se ridiculiser de la sorte et se faire tourner en bourrique par les séparatistes est une posture intellectuelle et médiatique intenable. Dans le plus vulgaire des traités de rigueur professionnelle expliqué aux nuls , on vous explique qu'une information ou une vidéo dont l'origine n'a pas été authentifiée n'a aucune valeur même si elle est relayée par les médias algériens .

France 24 a été piégée ou  s'est sciemment laissé manipuler , naïvement ou carrément de mauvaise foi

Certes , la chaîne d'information française qui a énormément gagné en audience et en volume ces dernières années dans le monde entier , surtout les chaînes anglaise et arabe , n'a toujours pas changé de language parlant toujours de "Sahara Occidental" et " d'indépendantistes " , mais on leur reconnaîtra volontiers d'avoir dénoncé les images frauduleuses préfabriqués par les escrocs du Polisario .

Chez France 24 , on a très vite compris qu'il ne pouvaient pas se couvrir en permanence de honte et de ridicule pour des faits imaginaires fruit du délire et de la paranoïa du Polisario .

Alors que plusieurs sources annonçaient effectivement de nouvelles perturbations et tensions entre les forces armées royales (FAR) et le Polisario à Guerguarate, le Maroc a tenu à clarifier la situation en apportant un démenti., formel et cinglant :

«La situation est calme et normale. Le trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie, et au-delà vers l'Afrique subsaharienne, n'est aucunement perturbé malgré les harcèlements sans incident des milices du Polisario», soulignent des sources autorisées à l'agence MAP. Pour rappel, les FAR avaient sécurisé le passage de Guerguarate mi-novembre dernier après une intervention saluée à l'international.

 

Le Sahel , chasse gardée de la France !?

 La France a probablement des intérêts en Algérie et avec le Polisario , des intérêts qu'elle a senti menacés après la reconnaissance américaine sur la souveraineté du Royaume sur son Sahara.

Mais,  Paris doit comprendre que ses trop nombreux intérêts au Maroc ne sont pas éternellement acquis et qu'elle est en train de jouer avec le feu en jouant avec l'intégrité territoriale du Royaume et les sentiments des marocains .

Parler d'amitié entre la France et le Maroc  de la main droite, et puis comploter dans le dos du Royaume de la main gauche est une posture on ne peut  plus sournoise et maladroite . 

Comploter est , il est bien vrai, gros et grossier comme terme , mais comme les médias français prennent pour argent comptant tous les délires et toutes les divagations des ennemis , on ne voit pas pourquoi de notre côté on ne dénoncerait pas ces atteintes à la déontologie médiatique sous couvert de liberté de la presse.

La France avait déplacé un gros contingent de ses troupes , principalement au Mali et au Niger , pour officiellement sécuriser le Sahel qu'elle considère comme une chasse gardée , face à l'insécurité créée par Aqmi et des bandes de Djihadistes venus d'horizons divers. 

Il faut dire que la reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur son Sahara a pris de court Paris et Alger et mis à mal leurs plans même si le ministre français des affaires étrangères , Jean- Yves Le Drian a affirmé qu'il était grand temps que ce conflit qui n' a que trop longtemps duré , puisse prendre fin. 

Mais en ce qui nous concerne , la France ferme incroyablement les yeux sur tous les trafics menés par les mercenaires Polisaroides et on n'a jamais vu le Quai d'Orsay ou l'Elysée dénoncer quoi que ce soit .

Quant à nos confrères de France 24 qui ont commis ce mini- mea culpa , du bout des lèvres, sans faire semblant, sans l'air de rien , franchement ne vous forcez surtout pas ! 

Une faute même à peine reconnue est presque à moitié  pardonnée , n'est- ce pas? 
En attendant, la France n'a toujours pas décidé d'emboîter le pas aux Etats-unis et reconnaître à son tour la souveraineté du Maroc sur son Sahara , mais ne désespérons point ! 

Il n'y a pas le feu et ce ne sont pas de fausses vidéos fabriquées par des mercenaires et relayées par les médias algériens et français qui vont déstabiliser le Royaume ou nous empêcher de dormir. 

 Par Hafid Fassi Fihri 

 
 
 









Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté